Librairie des Hospitaliers de Saint-Jean

Hospitaliers Ordres Hôpital Ordre Rhodes Ordre Malte Croisades Commanderies Cartulaires Auteurs Originaux Gratuits
Les Hospitaliers
Hospitaliers en Terre Sainte et à Chypre
1 - Joseph Delaville Le Roulx
Domus Hospitalis
Avant-propos

L'histoire de l'Hôpital Saint-Jean de Jérusalem, qui pendant sept siècles personnifia en Orient et dans le bassin de la Méditerranée la lutte de la Croix contre le Croissant, se divise naturellement en trois grandes périodes, correspondant aux trois étapes principales de l'Ordre : Terre Sainte et Chypre (1100-1310), Rhodes (1310-1523), Malte (1530-1798).
Le présent travail ne vise que la première de ces trois périodes.

Le séjour des Hospitaliers en Terre Sainte est marqué par la constitution, l'organisation administrative et l'expansion territoriale de l'Ordre. L'Hôpital, directement mêlé au mouvement des croisades, se distingue au premier rang des défenseurs du royaume de Jérusalem : c'est la phase héroïque de son rôle militaire.

Plus tard ces caractères pourront se modifier et se transformer, les rouages administratifs se perfectionner, la défense des intérêts chrétiens en Orient changer d'objectif, les progrès politiques et territoriaux provenir de causes différentes de celles auxquelles ils étaient dus aux XIIe et XIIIe siècles, il n'en reste pas moins acquis qu'au moment de l'établissement des Hospitaliers à Rhodes (1310), l'Ordre, en pleine possession de soi-même, de sa force militaire et financière, de son organisation intérieure et extérieure, de ses privilèges et immunités, est constitué en un corps homogène, dont le fonctionnement, à quelque point de vue qu'on le considère, comme nous nous proposons de le faire, est désormais complet et définitif.

L'étude de cette période de l'histoire des Hospitaliers, pour être complète, devra envisager d'abord l'Ordre dans ses origines et dans le rôle politique et militaire que ses grands-maîtres lui ont fait jouer. Elle déterminera ensuite la constitution même de l'Hôpital, les organes par lesquels la vie administrative se transmettait du centre aux extrémités, et constatera que le développement de ces organes est parallèle au développement intérieur et extérieur de l'Ordre.

A quelles sources d'information l'auteur a-t-il emprunté les éléments de cet examen ? Pour tout ce qui concerne la constitution, l'administration centrale et régionale, les progrès territoriaux et les libertés et privilèges de l'Hôpital, le Cartulaire général des Hospitaliers
(1) a fourni les renseignements les plus précis et les plus abondants. Mais ce recueil, formé d'actes émanés des Hospitaliers ou à eux adressés, est, par sa nature même, muet, ou à peu près, sur leur histoire proprement dite; pour établir la succession chronologique des faits et le rôle politique et militaire de l'Ordre, il a fallu interroger les sources narratives, chroniqueurs et historiens, en discuter la valeur absolue et relative, et les contrôler par les documents diplomatiques contenus dans le Cartulaire.

De la mise en oeuvre de ces divers matériaux est né le présent ouvrage; puisse le lecteur y trouver, avec le résultat de travaux poursuivis sans interruption depuis de longues années, la réponse aux questions que soulèvent, chez un esprit curieux, les origines, la formation et les destinées d'une institution dont l'éclatante renommée a, pour ainsi parler, laissé dans l'ombre l'essentiel, et n'a mis en lumière, souvent au détriment de l'exactitude et de la vérité historiques, que les côtés brillants et chevaleresques.

1. Delaville Le Roulx, Cartulaire Jean de Jérusalem général des Hospitaliers de Saint (1100-1310), Paris, — E. Leroux, 4 vol. in-folio.
Année 1904
Top

 

 

Les Librairies visitées 32630 fois