Les cartulaires

Cartulaire des Hospitaliers du Puy-en-Velay

1 — 1153

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, par Presta et ses fils, Pons et Guigon de Glavenas, d'une rente sur le mas de Noustoulet, près Saint-Germain-Laprade.
— Isnel est un nom étranger au Velay : sa physionomie est italienne ou provençale.
— A Tripoli (Syrie), au milieu du XIIe siècle, florissait une famille Isnel. Géraud Isnel, bourgeois de Tripoli, figure comme témoin dans plusieurs chartes de 1140 à 1145 (E. de Rorière, Cart. du S. Sép., p. 185-6 ; Pauli, Cod. dipl. I, XXIII ; J. Delaville le Roulx, les Arch. etc. de l'O. S. J. J. à Malte, p. 76).
— En 1151, Guillaume Isnel est également témoin d'une charte à Tripoli (Pauli, I, CXCIV). Il ne serait pas impossible qu'Etienne Isnel, le premier maître de Saint-Jean-la-Chevalerie (1153-1175; et le véritable organisateur de l'Ordre de Saint-Jean dans le Velay, ait appartenu à cette famille franque de Tripoli.
— On sait combien, au temps des Croisades, étaient fréquentes les relations entre l'Occident et l'Orient. On remarquera, parmi les témoins des chartes 1, 3 et 5 ci-après, le nom d'un Guillaume Isnel (1157-1160.) Cest vraisemblablement le personnage cité plus haut. Il était probablement le frère d'Étienne Isnel, et il sera venu de Tripoli, le réjoindre au Puy et y faire un séjour de quelques années.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 1, n° 1, rouleau parchemin.

2 — Avril 1157

Donation faite par Beraud de Saint-Privat à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, du mas du Poux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

3 — 1159

Donation par Guichard de Saint-Germain à l'Hôpital Saint-Jean du Puy d'une appenderie sise à Pébelit, qu'il avait acquise des lépreux de Brives.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

4 — Vers 1160

Donation à l'Hôpital Saint-Jean du Puy d'une rente d'un métan d'avoine et d'une geline.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

5 — Vers 1160

Délaissement par Goschal, en faveur de l'Hôpital-Saint-Jean du Puy, moyennant 5 marcs d'argent, de ses droits sur le terrain de l'emplacement de cet hôpital.
M° C° LX° , regnante Ludovico Francorum rege Petro (1) Podienti episcopo existente.
— 1. Pierre III de Solignac-sur-Loire, évêque du Puy (1159-1189), dont le nom de famille, de Sollemniaco, inconnu aux auteurs du Gallia christiana, a été l'une des révélations du cartulaire de Chamalières (ch. 70, 72, 73, 76.)
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

6 — 1160

Donation par Pons Bumbert à ïHôpital-Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Étienne Isnel, du mas Guichardenc, du mas du Rivet et de ses droits à Noustoulet.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

7— Vers 1160

Remise en antichrèse par Pons Humbert à l'Hôpital, de ses biens de Marnhac, en compensation de l'antichrèse du mas du Rivet consentie par ledit Pons Humbert au profit d'Humbert Didier pour prêt de 700 sous.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

8 — 1161

Donation par Albert Roux à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, de tous ses droits sur les Pandraux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

9 — Vers 1161

Confirmation par Ermengarde, femme d'Albert Roux, de la donation faite par son mari à l'Hôpital Saint-Jean du Puy.
— Testes sunt : Pontius Nauta (1), Petrus de Mercorio, Pontius Tallafer, Guilielmus de Vergedac.
— Sur ce Pons Nauta, voir le cartulaire de Chamalières, n° 283. D'après cette charte, en 1158, il était sur le point de partir pour la Terre-Sainte. Le n° 39 du présent cartulaire est une donation faite, vers 1181, par Hugues et Astorg de Ribes, a l'Hôpital Saint-Jean du Puy pour l'anniversaire de leur père Pons Nauta : ce qui prouve qu'en Orient ou à son retour ce dernier s'était affilié à l'ordre des Hospitaliers.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

10 — Vers 1161

Délaissement par Pons Hugon à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, moyennant 40 sous et une émine de mixture, de tous ses droits sur les Pandraux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

11 — Vers 1161

Délaissement par Piètre Hugon et Guillaume Hugon, son fils, à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, de tous leurs droits sur les Pandraux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

12 — Octobre 1162

Délaissement par Guichard de Recours à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, de tous ses droits sur le moulin de l'Hôpital Saint-Jean, sis à côté de l'Hôpital du Saint-Sépulcre du Puy (1).
1. L'Hôpital du Saint-Sépulcre du Puy n'est connu que par cette charte et la suivante.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

13 — Vers 1162

Délaissement par Hugues de Retourtour à Etienne Isnel, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, moyennant 75 sous, de tous ses droits sur le moulin de l'Hôpital Saint-Jean, sis à côté de l'Hôpital du Saint-Sépulcre du Puy.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

14 — 1163

Vente faite à Etienne Isnel, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Pons Chamard et sa femme, du quart d'une vigne sise à Doue.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 1, n° 1, rouleau.

15 — 1163

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, par Etienne du Pinet, du mas du Sapet, près Saint-Voy-de-Bonas.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 1, n° 1, rouleau.

16 — Mai 1163

Donation à l'Hôpital Saint-Jean du Puy par Pierre de Mirmande de tous ses droits à Gourlong et d'un mas aux Gâtines, pour son admission comme frère de l'Hôpital, et par Guillaumette, sa femme, d'une rente annuelle d'une emine de seigle à Naves, pour la célébration de l'anniversaire de son mari.
— Notum sit omnibus futuris et presentibus quod ego Petrus de Mirmanda (1) dono me ipsum Deo et pauperibus Hospitalis Jherusalem pro fratre et servo. Anno ab incarnatione Domini M° C° LX° III° , mense [Maijo, feria II, luna IIII, ego Petrus, et uxor mea Guillelma, et filii Odo, Stephanus...
— Pierre de Mirmande, admis dans l'ordre au Puy en mai 1163, se retrouve à Saint-Jean d'Acre en 1184 (J. Delaville le Roulx, p. 155). Il était châtelain du Crac en 1193 et 1199 (Archives nationales, M2, n° 1; Pauli, I, LXXXII; J. Del. le R., p. 217; C'est un hasard intéressant et bien rare que de rencontrer le point de départ en Occident d'un Hospitalier, appelé à commander, trente ans après en Orient, une des plus importantes places de guerre de l'ordre.
— L'ancien château de Mirmande, situé au-dessous de Saint-Jean-La-chalm, est entièrement rasé : il n'en reste que quelques pans de murs reliant des rochers à pic qui surplombent la vallée de Saint-Jean-Lachalm au Sapet et à la rivière d'Allier.
— Le Crac ou Krak des Chevaliers (aujourd'hui Kalaat-el-Hosn) se dresse sur l'un des sommets de la chaîne de montagnes qui s'étend de Tripoli à Antioche. Cette forteresse est encore à peu près dans l'état où la laissèrent les Hospitaliers en avril 1271 (O. Rey, Monuments de l'architecture militaire des Croisés en Syrie, p. 39 et s.)
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

17 — Vers 1163

Accord entre Etienne Isnel, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, et Gérard Pader, relativement à la terre de Champeaux, près Saint-Maurice de Lignon.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

18 — Vers 1163

Donation fuite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, par Jausserand Mouroux, de la terre de Bruas près Yssinyeaux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

19 — 1164

Vente faite à Etienne Isnel, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Guillaumette Barthélemy Laurent Adhémar et leurs enfants, d'une rente non noble à Pébelit.
— Factum est in presentia Ermengau (1), comandator. Testes sunt : Ganters de Varenas, Stephanus Bonetz, Stephanus Genzo, Ponz Espelrics, Peire Genzo, Peire Guichartz.
— Vraisemblablement Ermengaud d'Aps, devenu grand-maitre des Hospitaliers des 1188.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 1, n° 1, rouleau.

20 — 1164

Vente à l'Hôpital Saint-Jean du Puy d'un champ, voisin de l'abbaye du Séguret.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

21 — 1165

Donation par Géraud de la Tour à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, du mas de Noustoulet.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

22 — Décembre 1165

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les maim du maître Etienne Isnel, par Arnaud du [Boussillon ?], de ses droits dans la paroisse de Saint-Germain-Laprade.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

23 — Vers 1170

Donation par Dalmas Paulien à l'Hôpital Saint-Jean du Puy d'une maison et d'un jardin à Saint-Privat d'Allier, et d'une appenderie en fief et alleu à Varenne et au Vernet, pour son admission comme frère de l'Hôpital.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 3, rouleau.

24 — Vers 1170

Donation par Durand de Soulages à l'Hôpital Saint-Jean.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

25 — Vers 1172

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, par Guillaume de Baffre, de ses droits de fief à Arcelet et de la rente d'un saumon sur le barrage de la Loire à Confolent.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

26 — Juillet 1173

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, par Pierre Comte, d'un champ situé près Vals.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 1, rouleau.

27 — 1173

Cession par Bertrand Malemouche et Avit à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, de leurs droits sur le champ vendu par Pierre Comte à l'Hôpital.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 1, rouleau.

28 — Septembre 1174

Donation par Agnés, mère de Géraud Esquint, à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, d'un champ situé près Vals, pour l'admission de son fils comme frère de l'Hôpital.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 1 bis, rouleau.

29 — 21 Septembre 1175

Vente faite à Etienne Isnel, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par divers habitants du Puy, de leurs droits sur une vigne à Aiguilhe.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

30 — Vers 1175

Donation par Guigon de Chomelix et Dalmase, sa femme, à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, de leurs droits sur le mas d'Uffours près Félines et du mas de la Rochette près Jullianges.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 1 bis, rouleau.

31 — Vers 1175

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, entre les mains du maître Etienne Isnel, par Guillaume du Piny-Haut et sa femme, de leurs droits à Villeneuve près Saint-Pierre-Eynac.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

32 — 1179

Donation faite à Pierre de la Valette, maitre de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Guillaumette de la Villette et ses enfants, de leurs droits sur la terre que l'Hôpital avait acquise d'Ebraud de Chalencon, pour l'admission de Bertrand de la Villette comme frère de l'Hôpital.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 3, rouleau.

33 — 1179

Vente faite à Pierre de la Valette, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Gaubert et Hugues, son frère, de leurs droits de fief sur le mas de Courent, près Beaux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 3, rouleau.

34 — 1181

Vente faite à Guillaume Ram, maitre de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Pierre Gautier et autres, d'une prairie, prés Vals.
Fidejussor est : Gras Manens (1)
1. Grasmanent, l'hôtelier « du logeiz de la Teste du Boeuf », que nos légendes locales font le contemporain de saint Bénigne, évêque du Puy au VIIe siècle. Outre son logis qui devint la maison de l'Hôpital-N.-D., un terrain au Martouret qui fut le cimetière du grand Clauzel, et une partie du pré du Breuil, il donna « certain possessoire sciz au lieu de Val-lès-le Puy », qui, au XVIe siècle, appartenait à THopital-N.-D., et s'appelait encore « de Grasmanent. » (Et., Médicis, le livre de Podio, II, p. 144 et 251). Son prénom était Guillaume, d'après deux chartes des 30 janvier 1231 et 19 juillet 1255, réglant les obits communs aux clercs de la cathédrale et aux prieur et moines de Saint-Pierre-le-Monastier du Puy (Archives departementales, fonds Saint-Pierre-le-Monastier). L'époque ou vivait Guillaume Grasmanent, le principal bienfaiteur de l'Hôpital-N.-D., du Puy, se trouve désormais fixée pas les chartes 34 et 35 de ce cartulaire.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 2, rouleau.

35 — 1181

Vente par Pierre Bouchet à l'Hôpital Saint-Jean du Puy d'un petit pré, non loin de Vais.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 3, rouleau.

36 — 1181

Vente faite par Gaubert de Poliynac à l'Hôpital Saint-Jean du Puy.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

37 — Vers 1181

Donation par Pons de Solignac et Aigline, sa femme, à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, de tous leurs droits sur le mas de Noustoulet, pour l'admission de leur fils Bernard comme frère de l'Hôpital.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 4, rouleau.

38 — Vers 1181

Donation à l'Hôpital Saint-Jean du Puy par Pons Raimbert, de Recours, du mas de Peychaud, près Chambarel.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 4, rouleau.

39 — Vers 1181

Donation à l'Hôpital Saint-Jean du Puy par Hugues et Astorg de Ribes d'une rente en grains, à Besse, mandement de Montpeyroux.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 4, rouleau.

40 — Vers 1181

Donation faite à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Pierre de Tournon, de l'alleu du mas de la Danielle, près Champclause, pour son admission comme frère.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 4, rouleau.

41 — Vers 1182

Confirmation d'une donation à l'Hôpital Saint-Jean du Puy par Guigon Chau..... et sa femme Raymonde.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 3, rouleau.

42 — 1185

Vente faite par Durand de Montagnac et Jourdaine, sa femme, à Jean de Chalencon, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, moyennant 61 livres 10 sous, d'un champ situé au terroir de Tirebeuf.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 4, rouleau.

43 — 1186

Vente faite à Jean de Chalencon, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Pons Reillous d'un jardin sis au Pouzarot.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 3, n° 4, rouleau.

44 — 1186

Vente faite par Pierre et Pons Laurens, à l'Hôpital Saint-Jean du Puy, sous le maître Jean de Chalencon, moyennant 28 livres 5 sous, d'un champ sis sur le bord du Dolaizon, le long du chemin de Solignac.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 2, rouleau.

45 — Vers 1186

Donation par la dame Fia de Châteauneuf-en-Boutières à l'Hôpital Saint-Jean du Puy du mas du Mazet (memsum del Mazet) pour son admission comme soeur de l'Hôpital.
Le Mazet est une localité détruite, près les Peines, commune des Vastres. L'estime ou cadastre des Vastres, de 1464, l'appelle « locus deus Mazet, la chalm de Maseto, la chalm del Mazet. » (Archives départementales de l'Ardèche, C 624.)
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

46 — Vers 1186

Donation par Armand Ravoux à l'Hôpital Saint-Jean d'une rente en directe sur une vigne sise à Espaly pour son admission comme frère.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

47 — Vers 1187

Donation par Armand Pons à l'Hôpital Saint-Jean, sous le maitre Bertrand du Broc, d'un champ situe au-delà de la Borne, pour son admission comme frère.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

48 — Vers 1187

Accord par lequel, moyennant une indemnité de 6 livres, les chanoines de Saint-Georges du Puy se départent de toutes prétentions sur le champ donné à l'Hôpital Saint-Jean par Armand Pons.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

49 — Vers 1188

Achat par Géraud Esquint, précepteur de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, d'une rente de 15 deniers qu'Ayraud d'Aiguilhe et ses frères avaient sur le champ donné à l'Hôpital par Armand Pons.
Archives départementales du Rhône, fonds de Malte, Grand prieuré d'Auvergne, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 2, n° 3, rouleau.

50 — Août 1215

Bail emphytéotique consenti au nommé Corsac par Pons de Melgueil, maître de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, de la terre de Corsac, sise en deçà et au-delà de la Loire.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-La-Chevalerie du Puy, chapitre 1, n° 1, vidimus sur parchemin du 26 avril 1294.

51 — 12 août 1222

Vente à Simon Richard, commandeur de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, par Bernard et Robert de la Rochenégly, d'un tènement sis près Saint-Privat-d'Allier, et de leurs droits sur le mas de Varenne.
Manque.
1222. Vente faite à frère Simon de Richard, commandeur, par Bernard et Robert de la Roche, d'un tènement appelé de Bronochal situé à Saint-Privat et du droit du village de Varenne, du 12 août, non signé.
Archives départementales du Rhône, inventaire Battenay. — Communication de M. Léopold Niepce, ancien conseiller à la cour d'appel de Lyon.

52 — Mai 1224

Charte prouvant que le mas des Fonts, près Saint-Privat-d'Allier, appartenait à l'Hôpital Saint-Jean du Puy.
Cartulaire de Prébac, charte LV.

53 — 24 novembre 1246

Vente par Jaucerand, seigneur de Bouzols, à Raynaud de Lapte, précepteur de Devesset, moyennant 5,000 sous du Puy, du village de Chaumargeais près Tence et de ses autres biens à Chomette, Maisonnettes et Loubaresses.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Devesset ou le Bailliage, chapitre I, n° 1, originale sur parchemin, jadis scellé de trois sceaux.

54 — 23 mai 1248

Sentence arbitrale rendue par Pons de Glavenas, trésorier du Puy, entre Guillaume du Mont, précepteur de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, et le chapitre Saint-Agrève, laquelle attribue aux Hospitaliers les droits paroissiaux de l'Ouche Saint-Jean, et aux chanoines la dîme de Roche-Aubert, près Lantriac.
Archives départementales de la Haute-Loire, fonds Saint-Agrève du Puy, originale sur parchemin scellé de trois sceaux.

55 — 29 juin 1253

Testament d'Hérail d'Arlanc, chanoine du Puy, contenant un legs de dix sous pour un repas à l'Hôpital Saint-Jean du Puy.
Archives de l'Hôtel-Dieu du Puy, série B, 710, expédition sur parchemin scellée du sceau du chapitre Nptre-Dame du Puy en cire blanche.

56 — 9 novembre 1263-8 février 1295

Sentence arbitrale rendue par Betmard de Ram, officiai du Puy, entre Beraud de Saint-Privat, précepteur de l'Hôpital Saint-Jean du Puy, d'une part, et Marguerite d'Auvergne, dame de Montlaur et de Saint-Privat, d'autre part, sur la justice des mas de Varenne, du Poux et des Fonts.
Sur le repli : Lo vidimus de la composisio del Pos.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chap. 5, n° 1, orig. sur parchemin, jadis scellé.

57 — 11 juillet 1273

Echange entre Robert de Montrognon, grand-prieur d'Auvergne, assisté de Mainfroy de Châteauneuf,commandeur de Saint-Jean du Puy, et de Pons de Longle, mandataire spécial du grand-maître de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem à Acre, d'une part, et Jourdain de Montlaur, abbé du Monastier-Saint-Chaffre, d'autre part, de la maison et grange du Fraisse près Beauzac, contre le prieuré des Echelles en Savoie.
(1) Le château des Echelles avait été donné à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, le 13 novembre 1266, par Béatriz de Savoie, veuve de Raymond-Bérenger IV, comte de Provence. Copie de cette donation se trouve aux Archives de Malte, série I, document original, volume XLVII, f° 40 (J. Delaville le Roux, p. 43).
Archives départementales de la Haute-Loire, fonds du Monastier-Saint-Chaffre, original sur parchemin jadis scellé de huit sceaux.

58 — 1er mai 1291-9 décembre 1304

Sentence arbitrale rendue par Robert Chandorat, chanoine de Saint-George à Saint-Paulien, entre Guillaume de Montlaur, seigneur de Saint-Privat, et Mainfroy de Châteauneuf, commandeur de Saint-Jean du Puy, sur la justice du mas de Gourlong près Alleyras.
Jaucelin ou Gaucelme de Barjac, prieur de Chamalières (1285-1299)
Durand Coiron, prieur de Saint-Pierre-le-Monastier du Puy en 1285.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 5, n° 3, parchemin jadis scellé.

59 — 24 avril 1294

Renouvellement par Pons de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie du Puy, en faveur de Pierre Corsac, du bail emphytéotique de la tetre de Corsac.
Est cité dans cette charte le frère Gauterio : le nom patronymique de ce frère Gautier était de « Sainte-Colombe, », Sancta Cahimba.
— Quelques années auparavant, en 1285, parmi les Hospitaliers en résidence a baint-Jean-Li-Chevalerle, figurait un chevalier du Velay dont le nom ne se rencontre pas dans les chartes de ce cartulaire : « Gerente de Sancto Germano, miles, fra ter ilmiius S. Joli. Jor. % (Mon. de la Soc. agric. et scient, de ta liante-Loire, II, 32).
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chap. 1, n° 1, original sur parchemin, jadis scellé. — Cf. Tableau historique, da Velay, 1877-8, VIII, 120 et suivantes.

60 — 18 septembre, 6 décembre 1295

Adoption d'un tarif uniforme des droits de mouture par les seigneurs des moulins de la ville et banlieue du Puy, parmi lesquels seigneurs figure Pons de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie.
1 — Le moulin de Saint-Agrève, appelé depuis de Sainte-Catherine, naguère moslin Lavastre, aujoud'hui propriété des Hospices.
2— Les moulins de l'hôpital N.-D. ou Hôtel-Dieu étaient, à la fin du XIIIe siècle :
1° Le moulin à blé de la Bastide ou des Bastides, aujourd'hui le grand-moulin de l'hôpital, sous Montredon;
2° En aval sur le même bief, le moulin a foulon de Charbonnel; et
3° Le moulin neuf, aujourd'hui appelé de Boutezard et transformé en fabrique de draps, sous le rocher d'Aiguilhe.
3 — Le moulin Benoit, entre le petit moulin de Bonneville et le moulin de Sainte-Catherine.
4 — Aujourd'hui moulin de Chaulnes, en aval du pont d'Estrouillas; il s'appelait aussi le moulin du Pré, de Prato ou del Prat (1340).
D'autres moulins sont cités dans cette acte:
1 — Molendini pontis de Valle subtus Repentits : aujourd'hui, Moulin Guigon, à Vals, appelé aussi jadis de Saint-Vosi.
2 — Caprarie: Le moulin aujourd'hui détruit de Pataud, appelé aussi de la Chèvrerie (de Capraria), de Fuoc (1508) et de Vidal Fuoc (1544).
3 — Cotas : Le grand-moulin Balme, appelé de Marlhac (1509) et de Muzic (1638).
4 — Tabolet: Le petit-moulin de Bonneville, jadis de Taboret (1408), aujourd'hui moulin Enjolvy.
— Le grand-moulin de Bonneville s'appelait de Belregart (1320) et avait pour seigneur Pierre Maurice de Montboissier, seigneur de Rochesavine.
5 — Le moulin de Saint-Jean, aujourd'hui moulin Badiou.
6 — Le petit-moulin Balme, appelé jadis moulin de la Planche, d'Aspais (1408) et d'Espays (1509).
Le moulin de Barlières, appelé aussi de Saint-Pierre-le-Monastier, aujourd'hui détruit, était situé yen rétablissement des Sourds-et-Muets, prés du mur de ville et de l'église Saint-Laurent; il était alimenté par un bief connu sous le nom de levée de la Condamine (Médicis, H, 287).
Ce nom désigne te moulin du Pré, aujourd'hui moulin de Chaulnes, situé À Saint-Marcel, au-delà et en aval du pont d'Estrouillas.
Archives départementales de la Haute-Loire, fonda Saint-Agrève du Puy, orig. sur parch, scellé du sceau en cire jaune pendant sur un cordon blanc, de la cour épisco-pale du Puy.

61 — 14 janvier 1296-25 mai 1297

Sentence arbitrale entre Guy de Neufville, évèque du Puy, et Pons de Fay> commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, surla justice des mas des Ruches et du Sapet, des granges d'Arcelet et du Choulet, et d'autres lieux, situés dans les mandements de Bonnas et de Beaujeu; ensemble la confirmation de ladite sentence par Jean de Comines, évèque du Puy.
Archives départementales du Rhône, H 1016, terrier de Devesset, folios 123 v° -124 v°

62 — 9 juin 1301

Sentence arbitrale entre Pons de Fay, commandeur de Devesset et grand-prieur d9 Auvergne, et Guigon de Bouzols, abbé de Saint-Vosi, par laquelle le village de Chaumargeais et les mas de Chomette, Maisonnettes et Loubaresses près Tence sont déclarés appartenir en toute justice et seigneurie à la commanderie de Devesset.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Devesset ou le Bailliage, chapitre 5. n° 1, original sur parchemin, jadis scellé

63 — 24 février 1306

Sentence arbitrale entre Jean de Comines, évêque du Puy, et Pons de Fay, grand-prieur d'Auvergne, sur la justice et le fief de Pébelit, des Pandraux et du Boussillon, et sur les droits d'usage et de glandage des hommes de Devesset et villages voisins dans les pacages du mandement de Beaujeu et dans la forêt de Chaîne.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 5. n° 4, original sur parchemin, jadis scellé

64 — 1er mars 1306

Guy, seigneur de Tournon, se reconnaît vassal de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, et rend hommage à Pons de Fay, grand-prieur d'Auvergne, de ses châteaux de Saint-Barthélemy-le-Plain, d'Empurany et de Saint-Victor, et du village de Deyras près Etables.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 3. n° 9, original sur parchemin

65 — 29 juillet 1307

Sentence arbitrale entre Jean de Comines, évêque du Puy, et Pons de Fay, grand-prieur d'Auvergne, sur la délimitation des pacages du mandement de Beaujeu où les hommes de Devesset et des villages voisins devaient exercer leurs droits l'usage et de parcours.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 1. n° 3, original sur parchemin, jadis scellé

66 — 14 août 1307

Concession emphythéotique d'une servitude d'aqueduc par Artaud Elie, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, à Guillaume de Chalencon, chanoine du Puy, pour l'irrigation de sa prairie située sur le Dolaizon près la Recluse.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 1. n° 3, original sur parchemin, jadis scellé

67 — 7 août 1308?

Donation par Catherine de Bouzols, vicomtesse de Polignac, à Pons de Fay, grand-prieur d'Auvergne, et à ses successeurs en la commanderie de Devesset, de tous ses droits et actions sur les villages de Chaumargeais et de Chomette.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Devesset ou le Bailliage, chapitre 1, n° 2, original sur parchemin jadis scellé.

69 — 8 janvier 1311

Accord entre Artaud Elie, commandeur de Devesset, et le prieur du Chambon, sur les limites des paroisses de Devesset et du Chambon, les dîmes des mas de Pey-Gamier, du Soulier et de Filetrame, et la rente du Choulet.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Devesset ou le Bailliage, chapitre 3, n° 6, copie du XVIIIe siècle.

70 — 28 mars 1313

Publication des lettres patentes de Philippe-le-Bel sur la prise de possession des biens de l'ordre du Temple par les Hospitaliers.
Distraite. Pièce curieuse pour l'histoire des Templiers.
1312.
— Permission donnée à frère Arthaud Hélie, procureur du frère Audon de Montaigu, grand-prieur d'Auvergne, par le juge royal de Valence [corr. : Velay ( Vallaviae)], de faire publier les lettres patentes de Philippe, roi de France, touchant les prises de possession des biens ci-devant détenus par les chevaliers Templiers du royaume de France, du 28 mars 1312 (1).
1. 1313 (nouv. st.). C'est l'arrêt de la cour du roi, rendu le 28 mars 1313 (n. st.) au parlement de la Saint-Martin d'hiver 1312 (Beugnot, les Olim, tome II, page 580).
— Le même jour, la chancellerie royale expédia cet arrêt, en forme de mandement, aux sénéchaux et baillis du royaume, comme le démontre le mandement adressé au sénechal de Poitou et Limousin pour la remise des maisons des Templiers aux Hospitaliers dans le Poitou (Bulletin de la Socociétié des Antiquaires de l'Ouest, 1882, ppages 452-465, article de M. Ch. Tranchant).
— Le concile de Vienne, par la bulle d'abolition de l'ordre du Temple (Vox in excelso, 22 mars 1312), ayant attribué les possessions des Templeiers, aux Hospitaliers, le pape Clément V prescrivit l'exécution de cette mesure par sa bulle Ad providam Christi vicarii (Vienne, 2 mai 1312), et délégua comme commissaires dans le diocèse du Puy, l'évêque du Puy et les abbés de Doue et de Saint-Vosi (Pauli, Codice diplomatique, tome II, n° 22 et 23, page 28).
— En tête de laquelle permission est une procuration pour prendre possession desdits biens en l'an 1313, le vendredy après la feste de l'Invention de la sainte Croix.
Archives départementales du Rhône, inventaire Battenay, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, Communication de M. Leopold Niepce.

71 — 5 mai 1313

Mandement des commissaires royaux à l'administration des biens du Temple, pour la transmission de ces biens au grand-prieur d'Auvergne.
Manque.
Copie ou vidimus en parchemin de certaines lettres des commissaires establis par le roy de France au régime et gouvernement des biens qui forent autres fois des Templiers, par laquelle il est mandé aux soubs-commis ou fermiers desdits biens de laisser voir [et] exhiber au prieur d'Auvergne, ordre Saint-Jean de Jérusalem, tous les titres desdits Templiers qui leur pourront estre utiles et nécessaires, et de les nourrir et recevoir luy et ses gens. Elle est du samedy après la Sainct-Jacques et Sainct-Philippe, de l'année 1313, scellée du scel de la chancellerie de Montferrand en Auvergne.
Archives départementales du Rhône, inventaire de M. Battenay, Devesset on le Bailliage, Titres communs. — Communication de M. Léopold Niepce.

73 — 20 juin 1321-27 avril 1322

Provisions de la commanderie et chapelle de Gourlong, accordées à Nicolas Saunier par le grand-prieur d'Auvergne, du consensentement de Pons de Brion, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie et du Temple du Puy, et confirmées par le grand-maître de l'ordre.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 4. n° 3, vidimus sur parchemin, du 13 avril 1331.

74 — 10 août 1321

Investiture par Durand du Soulier, mandataire de Raynaud de Fay, commandeur de Devesset et de Pébelit, au profit de Barthélémy Bonnet, de biens sis au Boussillon.
Archives départementales de la Haute-Loire, protocole de Jean de Peyre, registre A, folios 70-71.

75 — 3 et 4 juillet 1322

Sentence arbitrale rendue par Arnaud de Fay et Hugues de Vaugelas, chevaliers, entre Guillaume de Poitiers, seigtieur de Fay, et Raynaud de Fay, commandeur de Devesset, sur la justice, le guet et le droit de pacage des hommes de l'Hôpital dans les mandements de Fay, de Montréal et du Mézenc.
Archives départementales du Rhône, H 1016, terrier de Devesset, folio 126 v° -1 28 r° .

76 — 6 août 1323

Accord, sous la médiation d'Arnaud de Fay et de Géraud du Chambon, chevaliers, entre Alexandre de Saint-Didier, seigneur de Saint-Didier et du château supérieur de Dunières, et Raynaud de Fay, commandeur de Devesset et de Marlhettes, sur la seigneurie et la justice des villages de Montméa et d'Espinasse.
Au dos, on lit : Extraict des produicts faicts en la cour royalle de Vellay, siège de Montfalcon, par Messire Jacques d'Espinchal, seigneur et baron dudict lieu et Dunière, en l'instance de feudale par luy intentée contre les habitans du village des Panens, par moy, commis au greffe de ladicte cour soubzsigné, deubment collationné.
Fournet, commis.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Marlhes-le-Temple, chapitre 1, n° 2, copie du XVIIIe siècle

77 — 1er mai 1324

Echange entre Pons de Brion, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie et de l'ancien Temple du Puy, et Raymond du Pont, prieur du couvent des Carmes, d'une rente sur des fonds contigus à ce couvent, contre une rente sur un champ sis aux Combes près Espaly.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 6, sur parchemin

78 — 25 mai-17 juin 1327

Accord entre Pons, seigneur de Montlaur, et Raynaud de Fay, commandeur de Devesset, de Saint-Jean-la-Chevalerie et de la Sauvetat, sur la justice du village de la Sauvetat.
Archives départementales du Rhône, commanderie de la Sauvetat, membre du Bailliage chapitre 2, n° 3, expon sur parchemin

79 — 25 avril et 25 juillet 1328-18 et 19 décembre 1329

Sentence du bailli de Velay, qui lève au profit des Hospitaliers la mainmise jadis apposée par le roi sur la justice de la Sauvetat dans un conflit entre les Templiers et le seigneur de Montlaur.
Archives départementales du Rhône, commanderie de la Sauvetat, membre du Bailliage chapitre 2, n° 4 original sur parchemin, jadis scellé

80 — Vers 1330

Accord entre l'évêque du Puy et Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie et de la Sauvetat, sur la haute justice de la Sauvetat, la répartition entre l'évêque du Puy et le seigneur de Montlaur des émoluments de la justice, la confirmation et le serment des officiers de la Sauvetat.
Archives départementales du Rhône, commanderie de la Sauvetat, membre du Bailliage chapitre 2, n° 3, cahier de papier intitulé : Compositio fortalicii Salvetalis et mandamenti ejusdem, folios 4 v° et 5 r° .

81 — 19 juin 1330

Bail à ferme de la commanderie de la Sauvetat accordé par Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, à Nicolas et Guillaume Saunier, pour six années, au prix annuel de 160 livres.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 4, n° 3, vidimus sur parchemin du 12 avril 1331.

82 — 1331

Hommage par Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, à l'évêque du Puy, des biens de l'ordre à Pébelit, aux Pandraux, au Boussillon et à Saint-Germain-Laprade.
Religieux frère Artaud de Fay, précepteur de la maison de Saint-Jean do Jérusalem, reconnoît tenir du seigneur évèque du Puy le lieu de Pébelit, plus les mas de Palandrau et del Boschillo, plus le lieu de Saint-Germain, suivant les conventions passées ci-devant.
Archives départementales de la Haute-Loire, répretoire des hommages de l'évêché, au mot Bauzac.

83 — 6 septembre 1332

Concession emphytéotique d'une servitude d'aqueduc par Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, à Philippe Dupin, bourgeois du Puy, pour l'irrigation d'une prairie située près le moulin de Saint-Jean.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 1, n° 4, parchemin

84 — 17 septembre 1334

Philippe Dupin, bourgeois du Puy, par reconnaissance envers Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, fait donation à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem de tous ses biens situés tant au Puy qu'aux environs.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 3, n° 11, original sur parchemin jadis scellé de trois sceaux pendants.

85 — 29 août 1335

Accord entre Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, et les maîtres de l'Hôpital-Notre-Dame du Puy, sur le pacage du bétail de la grange de Belvezet dans la chaud de Trespeux.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 3, n° 12, expédition sur parchemin jadis scellé.

86 — 28 octohre 1336

Accord entre Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, et Etienne Eyraud, du Poux, sur les prestations dues aux Hospitaliers.
Archives départementales de la Haute-Loire, protocole de Jean de Peyre, registre C, folios 19 v° — 21 v° .

87 — 31 mars 1343

Echange entre Bernard du Mourier, prieur de Saint-Pierre-le-Monastier, et Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, d'une rente assise à Chadernac près Céaux-d'Allègre, contre d'autres rentes assises au Puy et banlieue.
— Ces rentes que le prieuré de Saint-Pierre-le-Monastier possédait à Chadernac, devaient vraisemblablement avoir pour origine la donation d'un mas et demi à Chadernac (in loco qui dicitur Cadernago), faite vers le milieu du Xe siècle a l'abbaye du Monastier-Saint-Chaffre par un personnage appelé Girbernus. Peut-être est-ce le même Girbernus qui, 23 ans plus tard, en 976, donna également à cette abbaye tous ses biens situés à Nolhac (villa Genoliaco).
— Ulysse Chevalier, Chartularium S. Theofredi, CXXI, CLXVI.
— Le prieuré de Saint-Pierre-le-Monastier du Puy, fondé en 993 par l'évêque Guy d'Anjou, dépendait, on le sait, de l'abbaye du Monastier-Saint-Chaffre.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 9, parchemin.

88 — 25 juillet 1343

Autorisation de plaider accordée par Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, à un donat de l'ordre pour le recouvrement de ses créances personnelles.
Archives départementales de la Haute-Loire, protocole de Jean de Peyre, notaire, registre G, folios 35 v° et 36 r° .

89 — 3-21 février 1344

Investiture donnée par Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, à Guillaume Chandorat, damoiseau, d'une maison située au Puy, rue Pannevayre.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 9, parchemin.

90 — 8 septembre 1347

Raynaud de Fay, grand-prieur d'Auvergne, préside, dans la commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, aux excuses publiques présentées aux consuls et bourgeois du Puy par Robert de la Bauche, chevalier, en réparation des insultes et des voies de fait dont il s'était rendu coupable envers des habitants de la ville.
Archives minicipales du Puy, original sur parchemin jadis scellé.

91 — 8 novembre 1351

Réduction par Raynaud de Fay, grand-prieur d'Auvergne, en faveur des hommes de Chomette près Tence, des prestations en grains dont ils étaient tenus chaque année envers la commanderie de Devesset.
Archives départementales du Rhône, H 1016, terrier de Devesset, folio 87 v° .

92 — 19 juillet 1352

Accord entre Lioutaud, seigneur de Solignac, chevalier, et Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, sur la justice de Costaros.
Archives départementales du Rhône, commanderie de la Sauvetat, membre du Bailliage, chapitre 2, n° 6, vidimus du 16 février 1432 (1433, nouv. st.), parchin.

93 — 12 janvier 1354

Reconnaissance féodale à Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, par Jean Bonnefoy, du Pouzarot, d'un jardin sis au terroir de la Vio Merchadeyre.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 12, parchemin

94 — 12 avril 1356

Accord entre frère Robert Ogier, cessionnaire des créances restées dues, dans le Viennois, le Valentinois et le Velay, à feu Raynaud de Fay, grand-prieur d'Auvergne, et Guigon Payan, seigneur de Mahum, sur les sommes dont ce dernier était débiteur.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 6, original sur parchemin jadis scellé.

95 — 24 janvier 1357

Bail emphytéotique par frère Pons de Fay, mandataire d'Artaud de Fay, son oncle, commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, du bois de Coste Donenche, à des habitants de Séneujols.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Chantoin, chapitre 1, n° 3, original sur parchemin.

96 — 1a aout 1367

Reconnaissance empphytéotique à Artaud de Fay, commandeur de Saint-Jean du Puy, par Jean et Guillamme Pondrau, d'une maison et de divers héritages situés aux Pandraux près Lantriac.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 16.

97 — 17 avril 1368

Hommage par Guillaume des Ollières à Jean Achard, commandeur de Bessamorel, du mas de Bourgeneuf.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Bessamorel, membre de Chanonat, chapitre 1, n° 1, expédition sur parchemin.

98 — 18 octobre 1380

Accord entre l'évêque du Puy et Robert de Châteauneuf, grand-prieur d'Auvergne et commandeur de Devesset, sur le service du guet aux châteaux de Donnas et de Beaujeu par les vassaux de la commanderie de Devesset.
Archives départementales du Rhône, H 1016, terrier de Devesset, folios 125 r° -126 r° .

99 — 5 octobre 1381

Accord entre Guy, seigneur de Montlaur, Mirmande et Montbonnet, et Robert de Châteauneuf, grand-prieur d'Auvergne et commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, sur la justice de Belvezet, Séneujols, Chantoin, et des Bineyres.
Il est fait mention dans la charte originale des lieux :
Fay ou le Fay était un membre de la commanderie de Mâcon, situé commune de Beaudemont, canton de la Clayette, arrondissement de Charolles, Saône-et-Loire.
Bordellis — Bourdelles, annexe de la commanderie de Chanonat, était située en la paroisse de Chappes (aujourd'hui canton d'Ennezat, arrondissement de Riom, Puy-de-Dôme). Déjà, lors des visite de 1615, ce lieu était ruiné depuis longtemps : on y voyait les masures d'un château et d'un moulin. Cette annexe ne consistait plus qu'en une dîme qui se leraît sur partie de la paroisse de Chappes (Rhône, H 2153, Visites de Sacconay, tome III, page 223).
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 5, n° 5, cahier en papier.

100 — 30 mars 1383

Foi-hommage par Robert de Châteauneuf, grand-prieur d'Auvergne et commandeur de Devesset, à Louis de Poitiers, comte de Valentinois et Diois, du château et mandement de Devesset.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Devesset ou le Bailliage, chapitre 2, n° 5, original sur parchemin scellé d'un sceau pendant en un sachet de papier.

101 — Novembre 1385

Supplique présentée au pape par Pierre Girard, évêque du Puy, pour obtenir la délégation d'un cardinal comme juge de la cause que ledit évêque avait introduite contre le grand-prieur d'Auvergne, à propos d'une église que ce dernier projetait d'édifier au Peyron de Corsac.
Archives départementales de la Haute-Loire, fonds de l'évêché, monitoire fulminé le 15 novembre 1385 par Guillaume Noellet, cardinal de Saint-Ange, contre le grand-prieur d'Auvergne, copie du XVIIe siècle.

102 — 3 mai 1386

Echange entre le grand-prieur d'Auvergne et les lépreux de Brives près le Puy.
Archives départementales de la commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 2, n° 20, parchemin.

103 — Juin 1388

Lettres patentes du roi Charles VI autorisant la fortification de Saint-Jean-la-Chevalerie.
Archives Nationales, JJ., 133, n° 44 — Communication de M. Auguste Molinier, conservateur de la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

104 — 27 novembre 1395

Sentence astreignant tes hommes de la Sauvetat à faire le guet chaque nuit au fort de la Sauvetat et à pourvoir aux gages du portier.
Archives départementales, commanderie de la Sauvetat, membre du Bailliage, chapitre 2, n° 8, original sur parchemin.

105 — 31 mai 1401

Donation par André Garnaud, des Bineyres, à la commanderie de Chantoin, du privilège de faire moudre gratuitement son blé au moulin des Garnaux.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Chantoin, chapitre 1, n° 6, original sur parchemin.

106 — 10 juin et 18 juillet 1424 — 10 juin 1426

Accord entre Jacques Tinel, grand-prieur d'Auvergne et commandeur de Saint-Jean-la-Chevalerie, et le couvent des Carmes du Puy, relativement à un pré situé devant l'église des Carmes.
Archives départementales de la Haute-Loire, série H, fonds Ordre de Malte, original sur parchemin jadis scellé.

107 — 2 novembre 1430

Reconnaissance faite à Jean de Lastic, grand-prieur d'Auvergne, d'une rente de 4 cartons de mouture de blé à prendre sur le moulin et la métairie de Muse près Chazeaux.
Archives départementales du Rhône, H 2233 bis, terrier de Saint-Jean-la-Chevalerie, in fine.

108 — 12 juillet 1448

Accord entre Hugues Fabre, commandeur de la maison de Pébelit, et le vicomte de Polignac, baron de Solignac et en partie de Servissas, sur la justice du village des Pandraux, laquelle, par provision, reste dévolue au commandeur de Pébelit.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 5, n° 6.

109 — 11 mai 1449

Hommage rendu à Jacques de Milly, grand-prieur d'Auvergne et commandeur de Chantoin, par les hommes de Seneujols, avec promesse par eux de venir faire le guet au château de Saint-Jean-la-Chevalerie.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Chantoin, chapitre 1, n° 21, copie du XVIIe siècle sur papier.

110 — 2 juin 1459

Accord entre le prieur de Saint-Germain-Laprade et le curé de Saint-Jean-la-Chevalerie, sur l'exercice des droits curiaux à Pébelit.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Saint-Jean-la-Chevalerie, chapitre 4, n° 4, original sur parchemin.

111 — 15 mai 1483-26 décembre 1513

Accord entre les frères conventuels de Saint-Jean-la-Chevalerie et Claude Monédier, seigneur de Brives, sur la rente qui leur avait été léguée par feu Antoine Monédier.
Archives départementales de la Haute-Loire, série H, fonds Ordre de Malte, copie sur papier du XVIIIe siècle.

112 — 24 juin 1499

Publication des édits pénaux de la commanderie de Chantoin.
Archives départementales du Rhône, commanderie de Chantoin, chapitre 1, n° 8, folio 131 r° à 134 r° , procès sur le pacage du bois de Chantoin.

113 — 16 mai 1544

Décret du chapitre général de l'ordre de Malte qui sépare de la commanderie de Devesset, chambre prieurale du grand-prieuré d'Auvergne, le membre de Chantoin, et l'unit à la mense de la Langue d'Auvergne.
Archives départementales du Rhône, H 2478, terrier de Chantoin, folios 5 v° -7 r° .

114 — 8 juin 1549

Prise de possession par la Langue d'Auvergne de la commanderie de Chantoin.

Dans cet acte ou charte, il est fait mention de plusieurs réceptions de Frères:
A la louange et honneur de nostre créateur et rédempteur Jhesus. Sçachent tous presens et advenir que l'an de grâce mil cinq cens quarante neuf, et le sabmedi huictiesme jour du mois de Jung, très-crestien prince Henry par la grâce de Dieu roy de France régnant, en présence de moy notaire royal et tes-=moingtz cy-après escriptz, transportés et estant dans la commanderie de Chantohenc, religion de l'ordre Sainct Jehan de Jherusalem, en Vellay, diocèse du Puy, audevant la porte de la chappelle d'icelle commanderie, personnellement s'est estably vénérable et noble chivalier messire Annet de Verat (1), commandeur de Lymoges, lequel comme procureur et au nom de la Vénérable Langue d'Auvergne, ordre susdict, comme de sa puissance a faict foy grossoiée et signée par maistre Vincens de Bonnadventure, en datte du quatorziesme janvier dernier, estant de teneur:
In nomine Domini, amen. Anno a Nativi[ta]te ejusdem Domini millesimo quingentesimo quadragesimo nono, indictione septima, die vero quarta mensis Januarii. Tenore presentis publici instrumenti perpetuo valituri, cunctis pateat evidenter quod, in [presencia] mei notarii et testium infrascriptorum, personaliter constituti venerabiles et nobiles milites ordinis Sancti Johannis Jhierosolimitani, dominus frater Petrus de Gory et frater Charrolus de Chains dictus Mauriat, procuratores et nomine Venerabilis Lingue Alvernye, in presencia et cum consensu reverendi domini fratris Gasparis Valliers, manescalli dicti ordinis et capitis ejusdem Lingue, fratris Johannis Thomassin (2), probi viri ejusdem Lingue, ac aliorum dominorum preceptorum, militum, fratrum etreligiosorum ibidem, de licencia illorum et reverendissimi domini domini dicti ordinis magni magistri, juxta stilum dicti ordinis congregatorum, dictam Linguam representantium, citra revocationem aliorum procuratorum per eos hactenus constitutorum, et omnibus melioribus via, modo, jure et forma, quibus magis et melius potuerint et possint, fecerunt, constituerunt, creaverunt et solempniter, tam conjunctim quam divisim, ordinaverunt eorum sive verius predicte Lingue veros, certos, legictimos et indubitatos procurators, etc., videlicet, venerabiles et nobiles ejusdem ordinis milites dominos fratram Ludovicum de La Chenau (3), preceptorem des Bordez, et fratrem Annetum de Verat, preceptorem de Limoges, presentes et acceptantes, ad ipsorum dominorum constituencium sive verius prefate Venerabilis Lingue nomine et pro ea intrandum, petendum, atprehendum, adbipiscendum et obtinendum possessionem realem, pacificam et corporalem, vacuam et expeditam, membri nuncupati de Chatitohenc, a preceptoria Devesset prioratus Alvernye deppendentis, dicte Venerande Lingue ex concessione cappituli generalis proxime preteriti ejusdem ordinis spectantis, cum omnibus et singulis suis juribus et universis pertinenciis ad dictum membrum spectantibus, etc.

Actum Melite, in suburbio, presentibus honorabilibus viris Bartholomeo Escurella, Johanne Nigro et Jacobo Jamit, Mellictensibus et testibus ad premissa vocatis et specialiter rogatis, et ego Vincencius Bonnadventure de Bonetis, Rhodius, civis Militensis, publicus appostolica, imperiali et ducali Sabaudie auctoritatibus tabellio, et curie episcopalis Melitane diocesis ac appellationum magne curie insularum Milite et Vaulos, causarumque in dóminos milites luer-nos criminalium magistri notarius, etc.

Lequel, parlant à noble et religieux fraire Hugues de Nagu (4), aussi chivalier, commandeur des Eschelles, luy a dict que du sixiesme jour du moys de may mil cinq cens quarante quatre, ladicte commanderie et membre dudict Chantohenc, par reverand monsieur le grand maistre, baillifz, prieurs et chappitre, avoir esté séparé du prieuré d'Auvergne et commanderie de Devesset, et à ladicte Langue ses prouffit et utilité perpetuelz abscript, uny, annexé et incorporé, comme il a faict apparoir par les bulles deuement en forme autentique despechées, grossoiées en parchemin, signées au reply et scellées du scel de ladicte religion estant en plomb, et de telle teneur :

Frater Johannes de Homedes (voir n° 113).
Lesquelles bulles avec tout honneur et révérence par ledict des Eschelles receuz, a mis en possession réalle, corporelle et actuelle, ledict seigneur commandeur de Limoges, au nom, prouffit et utilité de ladicte Langue, d'icelle commanderie et membre de Chantohenc avec ses appartenances, deppendances et appandences, pour en jouyr doresnavant suivant la teneur de ladicte bulle, et, en signe de ladicte possession, a remis icelle bulle entre les mains d'icelluy commandeur de Lymoges, faict entrer dans la chappelle, faict baiser l'aultel, sonner la cloche et mis effectuellement dans la maison de ladicte commanderie.

Quoy faict, ledict seigneur commandeur de Lymoges, comme procureur et au nom susdict, sans revocation de ses aultres procureurs, a faict, créé, substitué et ordonné ses procureurs substituez generaulx et speciaulx, pour la généralité, l'especialité ne soit derrogée, ne au contraire, en tous les affaires, actes et négoces Concernant l'administration, gouvernement, garde de ladicte commanderie, renouvellement de terriers, instructions de droictz, bailz de novelles assances et aultres actes requises, ledict seigneur commandeur des Eschelles, noble Christofle La Rodde, seigneur de Seneughol, Guillaume [du] Mas, seigneur dudict lieu, illec presens, et chescun d'eux seul aussi, en tous les affaires, négoces, plaictz et procès, tant en action que deffence, intantez ou à intanter pardevant quelque juge que ce Soit, secullier ou d'esglise, souverain, subalterne ou ordinaire, et commissaires depputez ou à depputer, et pour plaider èsdictes courtz et chescune d'elles, maistres Jehan Olivi, Pierre Rozel, Jehan de Borderra, et toutz aultres procureurs, praticiens et advocatz d'icelles, et chescung d'eulx, pour faire en ce tout ce que le constituant feroit, si présent y estoit, suivant sadicte puissance, avec promesse sur sa croix jurée d'avoir agréable ce que fait aura esté, les relever indempnes et paier chose jugée, eslisant son domicilie en la maison de chescun de ses substituez, avec submissions, renonciations de droict et faict et aultres clausulles neccessaires, comme a esté faict et stipulé en ladicte commanderie de Chantohenc, ez présences de noble religieulx fraire Aymar du Puys, commandeur des Forges, maistre Guabriel Pays, prebstre, Jehan Ducros, grangier de ladicte commanderie, et de moy Maurice Dasquemye, notaire roial habitant du Puy, qui les chouses susdictes ay receu, stipulé et registré, grossoyé par main d'autruy, reddigé en ceste publicque forme, et me suis yci signé.
Dasquemye.
1. Annet de Varax (Savoie), reçu le 24 mars 1528.
2. Jean Thomassin (Franche-Comté), reçu le 10 septembre 1519.
3. Louis de Lange, dit La Chenau (Berry), reçu le 28 juin 1529.
4. Hugues de Nagu, dit Varennes (Beaujolais), reçu le 27 mars 1529.
Archives départementales du Rhône, H. 2478, terrier de Chantoin, folio 2-8.
Augustin Chassaing, Cartulaire des Hospitaliers Ordre de Saint-Jean de Jérusalem du Velay. Picard Editeur Paris 1888

Les Cartulaires ont été visitées 23206 fois