Commanderie de Pont Vieux (Puy-de-Dôme)
305
1. Chef.   Pont Vieux
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Issoire, Canton: Tauves - 63

Hôpital de Pont Vieux
Hôpital de Pont Vieux

Pont Vieux, dans la Haute-Auvergne, diocèse de Clermont, à une lieue de la ville de Bort, à un quart de lieue de Sanières, à une lieue du château de Chalus, à une lieue da la ville de Latour, le domaine s'afferme.
« Revenu 240 livres »
Les cens et rentes. « Revenu 300 livres »
Sur les cartes de Cassini, ce nomme Port Dieux
Pont Vieux, hameau, commune de Tauves.
— C'était, avant 1789, une préceptorerie (commanderie) de l'ordre de Malte affectée à des chevaliers servants d'armes.
— Ce lieu faisait alors partie de la paroisse de Saint-Gai, près de Tauves.
— Appelé Pontviel (1740).
Liste des commandeurs
— Hugues du Chambon, 1327;
— Bernard de Sartiges de Lavandes, 1334;
— Guérin de Charpentier, commandeur d'Ydes, Courtille et Pontvieux, 1395;
— Guy de la Rochette, 1413;
— Géraud de la Roche, 1416-1418;
— Pierre de la Roche, 1429-1432;
— Pons Bien-Aimé, 1440-1451;
— Pierre de la Roche, 1456-1460;
— Jean de Cologne, 1452;
— Guillaume Boeuf, 1452, 1464, 1466;
— Pierre du Puy, 1469-1494, il figure parmi les chevaliers qui, en 1480, défendirent Rhodes;
— Guy de Blanchefort, grand prieur d'Auvergne, 1506;
— Pierre du Puy, 1512-1519;
— Claude Boudoin, 1528;
— Pierre-Guichard Courtin, 1543-1574;
— Antoine Vallier, 1576-1610;
— Jean de Douhet de Marlat, 1618-1628;
— Antoine Perdicomaty, 1628-1642;
— Jean du Maine, 1664;
— Jean Chauvin, 1671;
— N. Patoule, 1583, frère servant;
— Jacques Dauphin, frère servant, 1691;
— Joseph Arnauld de Lespinasse, 1704-1705;
— N. Peuchaud, 1731;
— Joseph-Nicolas du Four, servant d'armes, 1733-1733;
— Jean-Joseph Don, nommé en 1758-1773.
— Cette commanderie relevait en fief de la baronnie de la Tour.
— Voyez Péribier-Duchâtelet, Dictionnaire historique du Cantal, article Ydes.
— Archives départementale du Puy-de-Dôme, inventaire des commanderies de l'ordre de Malte.
Sources: Ambroise Tardieu, Grand Dictionnaire du Département du Puy-de-Dôme - Moulins, 1877
La commanderie aurait été fondée, vers 1095, par Bernard IV, baron de La Tour d'Auvergne. Nous ne connaissons rien de cette commanderie primitive. En 1725, elle possédait encore un revenu de 1845 livres. Sur un document d'arpentage général de la commanderie de Pontvieux, daté de 1741, figure toujours la chapelle, un jardin, une maison ayant appartenu à Etienne Dauphin, bourgeois de La Tour d'Auvergne. Dans la cour séparant la maison de la chapelle sont mentionnés des vestiges de bâtiments de la commanderie. En 1766, la chapelle est encore dessinée sur un plan des biens de la commanderie, mais elle ne figure plus sur le plan cadastral de 1824.
Type: Inventaire général du patrimoine culturel.
Ordre des Hospitaliers
306
2. Membre.   Courtilles
Département: Cantal, Arrondissement: Mauriac, Canton: Saignes, Commune: Vébret - 15

Hôpital de Courtilles
Hôpital de Courtilles

Courtilles en la paroisse de Vébret, à une lieue d'Ydes et à 5 lieues de Pont-Vieux.
« Revenu 85 »
Le village de Courtilles est situé au croisement de deux chemins, celui de Vebret à Saignes par Couchal et celui de Chastel à Saignes par La Monthélie, rejoint par le chemin de Serre. Courtilles a été de tout temps un lieu de passage important.
Ordre des Hospitaliers
307
3. Membre.   Temple (Le de Larodde)
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Issoire, Canton: Le Sancy, Commune: Larodde - 63

Domaine du Temple de Larodde
Domaine du Temple de Larodde

Le Temple, hameau commune de Larodde.
— Les Templiers le possédaient jusqu'â l'abolition de l'Ordre.
— Il passa ensuite aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
— Fut une dépendance de la commanderie de Pontvieux.
Sources: Ambroise Tardieu Dictionnaire historique du Puy-de-Dôme. Moulin 1877.
Ordre des Templiers
309
Annexe.   Villedieu (Cantal)
Département: Cantal, Arrondissement: Aurillac, Canton: Maurs, Commune: Saint-Constant-Fournoulès - 15

Domaine du Temple de Villedieu
Domaine du Temple de Villedieu

Villedieu, grange isolée, commune de Trioulou ou Saint-Constant
— Villedieu, 1696 (Terrier de la commanderie de Carlat)
— Valle-Dieu ; Ville-Dieu ; Valdieu, 1784 (Chabrol, tome IV)
— Villedieu communauté (Cassini)
— Villodiou (Etats de section)
Villedieu était un membre de la commanderie de Carlat, il y éxistait un chapitre ; en 1687, la chapelle était annexée à la paroisse de Saint-Constant.
Sources: Dictionnaire topographique du département du Cantal, par M. Emile Amé. Paris Imprimerie de Nationale M DCCC XCVII.
Carlat et les dits membres et chefs affermés.
« Revenu 900 livres »
Ordre des Templiers
310
5. Membre.   Ydes
Département: Cantal, Arrondissement: Mauriac, Canton: Ydes - 15

Domaine du Temple d'Ydes
Domaine du Temple d'Ydes

Cette commanderie dépendait de celle du Pont-Vieux, près de Tauves en Basse-Auvergne, qui comprenait six annexes, ou plus exactement six membre (3), suivant le langage officiel de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem appelé aussi de Malte.
La majorité des membres de la commanderie du Pont-Vieux se trouvait en Haute-Auvergne, elle comprenait en effet :
1°. Le Pont-Vieux, chef-lieu, commune de Tauves, Puy-de-Dôme.
2°. La chapelle du Temple, commune de La Rodde, Puy-de-Dôme.
3°. Ydes, dont nous nous occupons ici.
4°. Longevergne, commune d'Anglards-de-Salers.
5°. Courtille, commune de Vebret.
6°. Vallal, commune de Lanobre.
Ces quatre derniers sis aujourd'hui dans le département du Cantal.
La commanderie d'Ydes figure dans le compte de Jean de Trie, bailli d'Auvergne en 1293, pour le total de vingt-six livres, montant de la somme perçue par les percepteurs du Temple peur les acrementa (nouveaux acquêts) (1).
1. Nieppe : Le Grand Prieuré d'Auvergne, page 224. Lyon H. Givry, 1883.

De Sartiges d'Angles a publié une liste à peu près exacte des commandeurs d'Ydes (2).
2. Dictionnaire du Cantal. V. 618 et Burin des Roziers : Histoire de la baronnie de La Tour.

Le 22 novembre 1772, le commandeur François-Louis de Bosredon procéda à Ydes à une visite prieurale et grâce à elle, nous savons quels étaient alors les biens de cette commanderie, qui se composait (3) :
1°. D'une église paroissiale dédiée, à saint Georges.

2°. De la maison du commandeur, située au milieu du bourg d'Ydes, à trente pas de l'église. Elle était couverte en pierres, comprenait trois chambres, avec cuisine et deux caves, dont l'une pour mettre le bois et une tour à l'un des angles, à laquelle on accède par un degré en pierres de taille non couvert. A défaut de presbytère, cette maison servait alors de logement au curé de Chavialle.

3°. D'une maison pour le métayer.
4°. D'une grange avec écurie à bestiaux.
5°. D'un autre petit bâtiment servant d'étable à brebis, avec grenier à foin au-dessus.
6°. D'un domaine rural, d'un revenu annuel de 1755 livres, dont il faut déduire 375 livres pour les portions congrues du curé et du vicaire.

7°. De divers cens et rentes, avec justice haute, moyenne et basse, pour l'établissement desquels un terrier fut dressé en 1664 (4), et renouvelé de 1700 à 1707 par le commandeur de Lespinasse et de 1769 à 1773 par Joseph Don, le dernier commandeur.
3. Archives du Rhône. H. 178. folio 138.
4. Ce terrier couvert en parchemin, contenant 108 feuillets, fut dressé par Jean Fouilboux, notaire royal, à la requête de Jean de La Mamie.


Les biens de la commanderie d'Ydes furent vendus en deux reprises comme biens nationaux. La première adjudication eut lieu le 28 brumaire an III (18 novembre 1794), en quatre lots, dont le premier, comprenant la maison du commandeur qui porte encore ce nom, fut adjugé pour 5250 livres à Aymon Galvaing, de Largnac.
Ces quatre lots produisirent un total de 29.700 livres.

Il fut procédé à la seconde adjudication le 29 ventôse an III (19 mars 1795) pour le surplus de la propriété, divisée en cinquante lots qui atteignirent ensemble 291,650 livres.
Soit un total général de 321.350 livres (5).
5. Ces diverses sommes furent payées en assignats, valant à cette date trente pour cent de leur valeur nominale.
Sources: Ribier, Louis, docteur. A travers l'histoire de la Haute-Auvergne, pages 38, 39 et 40. 3e série, 1929. Paris 1929 - Bnf
« Charges de la commanderie 429 livres »
Etat de la commanderie en 1745.
Pont-Vieux. Ydes (Cantal) longuevergne, (Giou-de-Mamou Cantal). Courtilles.
Ordre des Templiers