Quelques études sur les Templiers   Etudes templières   Les Croisades

Quelques études réalisées sur les Templiers

Home
Quelques domaines du Temple en Picardie
Ces lieux où ils y auraient eu des Templiers me sont pour certains connus, par le travail de M. Trudon des Ormes. Mais ils y en a certains que je ne connais pas.
Alors, comme je le dis souvent, tant que je n'ai pas de confirmation, faites très attention si vous utilisez certains noms de lieux.


Domaine du Temple de Tronquoy
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Thourotte - 60


Domaine du Temple de Tronquoy
Domaine du Temple de Tronquoy


Près de Crapeaumesnil est l'ancien hameau du Tronquoi (Trunca via) où les Templiers avaient un établissement important et dont les biens furent donnés par Philippe-le-Bel, à l'hôpital Saint-Ladre de Roye. On trouve sur l'emplacement du Tronquoy des quantités considérables de tuiles à rebords dont la présence ferait croire à un atelier de fabrication. On y remarque aussi des débris de vases et de constructions.

Il est question de la maison Saint-Jean de Jérusalem du Tronquoy, dans un arrêt du Parlement rendu après la Quasimodo de 1315, et confirmé par Louis X, au sujet d'un individu qui avait commis un délit, et qui avait été enfermé dans les prisons de la Commanderie du Temple de Fontaines-sous-Montdidier. Page 193.
Si j'en crois cet extrait de texte, La Tronquoy était un fief, et de ce fait, il ne figue pas sur les cartes de Cassini.
La Tronquoy, fief à Crapeaumesnil, appartenant aux religieux de la Charité de Roye, ce fief provenait des biens de l'ordre du Temple.
Sources: L.-A.-J. Grégoire d'Essigny. Histoire de la ville de Roye, département de la Somme, page 209. Devin, 1818 - Livre numérique Google


Domaine du Temple de Crisolles
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Noyon - 60


Domaine du Temple de Crisolles
Domaine du Temple de Crisolles


Au Moyen-Age, il y avait une maison forte, un château qui appartenait aux Templiers de la commanderie d'Eterpigny ; les frères possédaient de grands biens à Crisolles. Ils avaient à Noyon une maison dans laquelle se percevait le nant, sorte de prestation que devait chaque nouveau chanoine. Page 131

D'après la tradition la partie de l'église qui sert de choeur, et qui est d'une construction plus ancienne, viendrait des Templiers ; ces chevaliers auraient eu une maison à Crissoles (1)
1. Renseignements communiqués par M. l'abbé Jourdain desservant à Criaolles.
Sources: Bibliothèque Historique Monumentale Ecclésiastique et Littéraire de la Picardie et de l'Artois, page 324. - Google
Domaine du Temple d'Orvillers-Sorel
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Estrées-Saint-Denis - 60


Domaine du Temple d'Orvillers-Sorel
Domaine du Temple d'Orvillers-Sorel


De la Viefville Adrien, seigneur d'Orvillers, obtint la commanderie de Malte de Fontaine-sous-Montdidier qui rapportait dix mille livres ; cet établissement succédait à une maison de Templiers.
Ce seigneur fit réparer l'église de Fontaine, comme on le voit par une inscription placée dans l'intérieur de la nef :
Hunc murum reparavit
illustriss : et nobiliss : D.D.
Adrien de la Viefville
d'Orvillers de Vignacourt
commandant de Lagny-le-Sec
et Campanioe gallicoe
Fontaines et prioratus prior
Cura. Nie. Car. Cocqverel
Anno 1766. Page 361
Domaine du Temple de Ville
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Noyon - 60


Domaine du Temple de Ville
Domaine du Temple de Ville


La paroisse de Ville était du bailliage, de l'élection de Noyon et de l'intendance de Soissons. Les chartreux du Mont-Renaud en étaient les gros décimateurs. Les hameaux de La Folie et d'Oremus dépendaient de cette paroisse. La fête patronale de Saint-Pierre qui tombe le 29 juin, se célèbre le second dimanche d'août.
La commune de Ville ne reçut d'organisation municipale qu'en 1787.

La cure est sous le vocable de Saint-Pierre, sa nomination appartint d'abord à la commanderie des Templiers d'Eterpigny (Somme), puis à l'ordre de Malte. Elle rapportait six cents livres au titulaire.

L'église, bâtie à mi-côte, a son clocher sur le portail ; la porte d'entrée en arc surbaissé est surmontée d'un fronton fleuronné. Il y a dans le choeur des vitraux peints portant le millésime de 1515. Au retable du maître-autel est un bas-relief représentant Saint-Pierre.

La paroisse de Ville faisait partie de la châtellenie et du bailliage de Chauny, elle relevait de la prévôté de Roye vers 1345, alors que Béatrix de Châtillon jouissait de la châtellenie de Chauny. Page 308
Domaine du Temple de Saint-Maur
Département: Oise, Arrondissement: Beauvais, Canton: Grandvilliers - 60


Domaine du Temple de Saint-Maur
Domaine du Temple de Saint-Maur


Ce saint a donné son nom au hameau d'Autrevaux, qui est situé au nord de Gournay, sur la route de Flandre. Ce hameau a une chapelle dépendant jadis de la commanderie des Templiers de Fontaine-sous-Montdidier, et qui est très fréquentée a l'époque du pèlerinage fait à Saint-Maur, que l'on invoque pour la guérison des maux de fête. Page 343
Domaine du Temple de Passel
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Noyon - 60


Domaine du Temple de Passel
Domaine du Temple de Passel


La terre de Passel appartenait à l'évêché de Noyon, qui l'avait donnée en fief, à Guy, seigneur de Passel. En 1141, Simon de Vermandois, évêque de Noyon, enleva à Guy la terre et l'église de Passel pour les donner aux Templiers de la commanderie d'Eterpigny, ainsi que le domaine du Mont-d'Hérimont, et le fief de la Brelonnière.

La cure est sous le vocable de saint Martin, dont la fête se célèbre le dimanche, après le 4 juillet. On comptait dans l'ancien diocèse de Noyon, cinquante paroisses qui avaient saint Martin pour patron. Ce vocable indique toujours une église ancienne.
C'est le commandeur d'Eterpigny qui nommait à la cure ; elle valait six cents livres au titulaire. Page 275
Domaine du Temple de Tracy-le-Mont
Département: Oise, Arrondissement et Canton: Compiègne - 60


Domaine du Temple de Tracy-le-Mont
Domaine du Temple de Tracy-le-Mont


La terre de Tracy était une dépendance de la seigneurie de Tracy-le-Val, et qui relevait de la commanderie d'Eterpigny, près de Péronne. L'autel avait été donné aux Hospitaliers, par Simon, évêque de Noyon. Page 33

Jadis, Tracy-le-Mont dépendait de la seigneurie de Tracy-le-Val ou Tracy-le-Bas, laquelle relevait de la commanderie d'Eterpigny.
Le commandeur des Templiers d'Eterpigny avait droit de hante justice sur les terres de Tracy-le-Haut, Tracy-le-Bas et Bailly.
La paroisse de Tracy-le-Mont avait été placée, au XIIe siècle, sous l'autorité des Templiers d'Eterpigny, par une charte de Simon, évêque de Noyon.

Cette paroisse dépendait, en effet, du diocèse de Noyon, alors que toutes les autres églises du canton actuel d'Attichy relevaient du diocèse de Soissons. Tracy-le-Mont avait été séparé de ce dernier diocèse en 814, lorsque furent modifiées les limites primitives des évêchés de Soissons et de Noyon.

La paroisse de Tracy-le-Mont avait été placée, au xiie siècle, sous l'autorité des Templiers d'Eterpigny, par une charte de Simon, évêque de Noyon.
Domaine du Temple de Tracy-le-Val
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Thourotte - 60


Domaine du Temple de Tracy-le-Val
Domaine du Temple de Tracy-le-Val


La commune de Tracy-le-Val est située dans la vallée de l'Oise ; elle est formée de plusieurs rues, celle qui va de l'église vers les pâtures, s'appelle : rue du Temple.

Tracy (Trapiacum), est mentionné dans un acte du synode de Noyon en 815, par lequel la possession de Bailly, comme dépendance de Tracy, fut confirmée à cette paroisse.

Le patronage de l'église de Tracy appartenait à un nommé Haganon, chantre ; après son décès, Simon 1 évêque de Noyon, donna aux chevaliers du Temple de la commanderie d'Eterpigny, par une charte de 1156, l'autel, les dimes de Tracy-le-Val, et une portion de l'autel de Passel.

Dans un état de déclaration des droits utiles et honorifiques de la Commanderie dressé en 1569, on voit que le Commandeur était de temps immémorial haut justicier des terres de Tracy-le-Val, de Tracy-le-Mont et de Bailly. Page 425
Domaine du Temple d'Ivry-le-Temple
Département: Oise, Arrondissement: Beauvais, Canton: Chaumont-en-Vexin - 60


Domaine du Temple d'Ivry-le-Temple
Domaine du Temple d'Ivry-le-Temple


Les Templiers possédaient un domaine à Clairoix. Ils en firent bail à vie à Henriet Toumet, à sa femme Jeanne et à leurs trois enfants, à charge d'y faire un moulin à blé et moyennant une redevance de huit livres parisis. Ce moulin, situé au confluent de l'Aronde et de l'Oise, appartint, au XIXe siècle, à M. Pluchart. Il a été transformé en maison d'habitation.

La commanderie de Saint-Jean-de-Jérusalem d'Ivry-le-Temple, à laquelle étaient réunies les commanderies de Compiègne et de La Landelle, possédait une maison, avec un jardin et des dépendances en la Villa de Clairoix ; le 2 juin 1357, les frères firent bail dudit immeuble, moyennant quatre livres dix sols parisis de loyer. Ces mêmes chevaliers firent bail à vie, à Henriet Toumet de Clairoix, à Jeanne sa femme et à ses trois enfants, d'une place près de la rivière d'Oise, sur laquelle il y avait un moulin à tan et un moulin à couteaux, moyennant huit livres parisis, à la charge d'y faire un moulin à blé. (6 juin 1396). Page 44
Domaine du Temple de Libermont
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Noyon - 60


Domaine du Temple de Libermont

Domaine du Temple de Libermont


Les Templiers possédaient au nord-est de Libermont une maison dite Le Bois.
En juin 1410, les chevaliers de Malte firent bail de cet établissement à Aubert de Biencourt et Marie de Fourques, sa femme.
Une ferme existe aujourd'hui sur l'emplacement de cette ancienne maison des Templiers.

La paroisse de Libermont était du doyenné de Nesle et de l'évêché de Noyon ; du bailliage et de l'élection de cette ville.

La cure sous le vocable de saint Eloi, dont la fête se célébrait le 25 juin, était à la nomination de l'évêque de Noyon, et valait, avec Cachy succursale, sept cents livres au titulaire.

L'église paroissiale a le choeur bâti en pierres de taille, et la nef en briques ; elle a été reconstruite, en partie, vers 1688.

Il y avait une chapellenie de sainte Madeleine, à la nomination du commandeur d'Eterpigny, fondée dans l'antique et vaste église qui subsiste encore dans la ferme de la Commanderie ; en 1772, on n'y disait plus que deux messes basses par semaine, bien que cette chapelle fut dotée de plus de quatre mille livres. Le surplus de ces revenus était affecté à un hôpital desservi primitivement par les Templiers.

Cet hôpital existait sur l'emplacement de la ferme, située sur le chemin de Libermont à Emery-Hallon. L'ancienne chapelle fut convertie en grange ; c'est une construction solide, « de l'époque du gothique à rosace, elle était éclairée par trois fenêtres de chaque côté. »

En 1772, on lisait encore dans cette chapelle, l'inscription suivante : Cy gist Robert Vingnon de Gohyencourt, chevalier, quant estre frère du temple, qui trespassa le 13 avril, l'an de l'incarnation mil trois cent sept.
Cet établissement appartenait depuis longtemps à la commanderie d'Eterpigny. Page 150
Domaine du Temple de Biermont
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Estrées-Saint-Denis - 60


Domaine du Temple de Biermont
Domaine du Temple de Biermont


La cure de Biermont était sous le patronage du prieur de Lihons-en-Santerre qui nommait le titulaire ; la commanderie de Fontaine-
sous-Montdidier qui possédait des biens dans ce village, en touchait les dîmes. La cure était du doyenné de Ressons-sur-Matz.
Le village de Biermont eut beaucoup à Souffrir des invasions des Espagnols, il fut plusieurs fois pillé et incendié ; il s'étendait vers Conchy-les-Pots. Page 317

En juin 1410, les religieux de Saint-Jean-de-Jérusalem d'Eterpigny firent bail de la Maison du Temple des bois, avec la cense (ferme), à Aubert de Biencourt, écuyer, et à Marie de Fourques, sa femme, avec toutes les terres labourables et les dépendances, à l'exception toute-fois, « de la chambre estant deseure le porchel de la maison » que le Commandeur se réservait.

Les tenanciers de l'hôtel de l'Hôpital du Temple ou Hôpital-au-Bois, faisaient l'aveu et le dénombrement de leurs terres au Commandeur d'Eterpigny.

Au mois d'octobre 1630, le lieutenant-général des eaux et forêts de France, fit la visite de l'état des bois de la Cense de l'Hôpital du Temple.

Une sentence des requêtes du Palais, rendue en faveur du chevalier de La Salle, Commandeur d'Eterpigny, condamna l'abbesse de l'Abbaye-aux-Bois, à payer une rente de dix setiers de blé, percevables sur les dîmes de Libermont.

En 1738, il fut fait un arpentage des pièces de terres de la ferme de l'Hôpital, on y voit des pièces dites : Grant-Essart, le Quemin blanc, le champ Masson, le champ de Boilieux, champ de la Porte, champ du Pont, la Motle-aux-Moulins, le champ du Quigniaux, la terre d'Ercheu, etc.

Jean Patte acheta, le 2 juillet 1739, à la commanderie d'Eterpigny, un moulin avec les bâtiments, établis sur une pièce de terre, au lieu-dit : la Motte, sur le terroir de l'Hôpital de Libermont.

Dépendances et écarts : Hameau de Cachy et ferme de l'Hôpital.
Contenance territoriale, 1,135 hectares. Population, 359 habitants. Page 151
Domaine du Temple de La Neuville-sur-Resson
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Estrées-Saint-Denis - 60


Domaine du Temple Neuville-sur-Resson
Domaine du Temple Neuville-sur-Resson


La cure de La Neuville était à la nomination du commandeur de l'ordre de Malte de la commanderie de Fontaine-sous-Montdidier ; elle est aujourd'hui succursale de Ricquebourg. Page 346
Domaine du Temple de Lataule
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Estrées-Saint-Denis - 60


Domaine du Temple de Lataule
Domaine du Temple de Lataule


La cure de Lataule était à la nomination de l'évêque de Beauvais ; la dîme appartenait à la commanderie de Malte de Fontaine-sous-Montdidier. Elle était du doyenné de Ressons. L'église paroissiale n'était d'abord qu'une chapelle castrale, sous le vocable de Saint-Blaise, fondée par les seigneurs de Hangest. Elle fut ensuite érigée en succursale de la cure de Cuvilly, mise sous l'invocation de la Vierge et érigée en paroisse par l'évêque de Beauvais. Page 348
Domaine du Temple d'Artichy
Département: Oise, Arrondissement et Canton: Compiègne - 60


Domaine du Temple d'Artichy
Domaine du Temple d'Artichy


Attichy situé sur le penchant de la colline, s'étend jusqu'à la rivière d'Aisne, il est traversé par la route de Soissons et par la chaussée Brunehaut, de Noyon à Vie-sur-Aisne.
On voit, dans le bourg, les traces d'une ancienne maison de Templiers ; l'espace qui les renferme s'appelle : le Clos Saint-Jean. Page 7
Domaine du Temple de Bellicourt
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Ressons-sur-Matz, Commune: Cuvilly - 60


Domaine du Temple de Bellicourt
Domaine du Temple de Bellicourt


Bellicourt est un écart situé au sud de Cuvilly ; c'était une commanderie de l'ordre de Malte. La ferme qui s'élevait sur son cernent, a été démolie il y a quelques années, et il ne reste plus rien de la Commanderie. Page 340
Domaine du Temple de Compiègne
Département: Oise, Arrondissement et Cantons: Compiègne - 60


Domaine du Temple de Compiègne
Domaine du Temple de Compiègne


« Au XVe siècle, Margny était séparé de Compiègne par de vastes prairies, dont la plus grande partie, 80 arpents, appartenaient à la Ville de Compiègne, qui la tenait en vertu d'une donation de Philippe Auguste. Une partie de ces terrains avaient appartenu aux Templiers, puis aux chevaliers de Malte qui l'avaient abandonné à la Ville au XVIe siècle, en échange d'une rente. La Ville aliéna ces terrains sous diverses conditions, y compris une clause portant que les habitants devaient souffrir la démolition de leurs constructions, sans indemnité, si le service du roi ou l'utilité de la Ville l'exigeaient. C'est ainsi que fut créé le Petit-Margny, qui s'étend depuis le Pont-Neuf, le long de la route de Venette. Il y avait en venant de ce village, six hôtels qui portaient les noms d'hôtels de Saint-Claude, de l'Epée, du Petit-Saint-Antone, de Saint Vincent ou du Bien-Venu et de Saint-Nicolas. »
Domaine du Temple de Villeselve
Département: Oise, Arrondissement: Compiègne, Canton: Noyon - 60


Domaine du Temple de Villeselve
Domaine du Temple de Villeselve


De même que l'on avait attribué une origine romaine au village de Solente, on prétendit que Villeselve était une ancienne maison royale, dénommée Silvacus dans les Capitulaires de Charles le Chauve. Le savant bénédictin Mabillon a détruit cette légende en prouvant que le véritable Silvacus était Servais, village près de La Fère.

Néanmoins, l'origine de Villeselve est assez ancienne. Il existait avant le XIVe siècle une commanderie de Templiers a Villeselve.
Sources: Coët, Emile. Notice historique et statistique sur les communes de l'arrondissement de Compiègne. Compiègne 1883 - Bnf
Etudes templières visitées 546533 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.