Commanderies par département   Commanderies par département   Commanderies par département

Les commanderies de France triées par département

01 Ain 02 Aisne 03 Allier 04 Alpes-Haute-Provence 05 Hautes-Alpes 06 Halpes-Maritimes 07 Ardèche 08 Ardennes 09 Ariège 10 Aube 11 Aude 12 Aveyron 13 Bouches-du-Rhône 14 Calvados 15 Cantal 16 Charente 17 Charente-Maritime 18 Cher 19 Corrèze 20 Corse 21 Côte d'Or 22 Côtes d'Armor 23 Creuse 24 Dordogne 25 Doubs 26 Drôme 27 Eure 28 Eure-et-Loir 29 Finistère 30 Gard 31 Haute-Garonne 32 Gers 33 Gironde 34 Hérault 35 Ille-et-Vilaine 36 Indre 37 Indre-et-Loire 38 Isère 39 Jura 40 Landes 41 Loir-et-Cher 42 Loire 43 Haute-Loire 44 Loire-Atlantique 45 Loiret 46 Lot 47 Lot-et-Garonne 48 Lozère 49 Maine-et-Loire 50 Manche 51 Marne 52 Haute-Marne 53 Mayenne 54 Meuthe-et-Moselle 55 Meuse 56 Morbihan 57 Moselle 58 Nièvre 59 Nord 60 Oise 61 Orne 62 Pas-de-Calais 63 Puy-de-Dôme 64 Pyrénées-Atlantique 65 Hautes-Pyrénées 66 Pyrénées-Orientales 67 Bas-Rhin 68 Haut-Rhin 69 Rhône 70 Haute-Saône 71 Saône-et-Loire 72 Sarthe 73 Savoie 74 Haute-Savoie 75 Paris 76 Seine-Maritime 77 Seine-et-Marne 78 Yvelines 79 Deux-Sèvres 80 Somme 81 Tarn 82 Tarn-et-Garonne 83 Var 84 Vaucluse 85 Vendée 86 Vienne 87 Haute-Vienne 88 Vosges 89 Yonne 90 Territoire-de-Belfort 91 Essonne 92 Hauts-de-Seine 93 Seine-Saint-Denis 94 Val-de-Marne 95 Val d'Oise

Département du Val-de-Marne

Santeny   (94)
Domaine du Temple de Santeny
Département: Val-de-Marne, Arrondissement: Créteil, Canton: Plateau briard - 94


Domaine du Temple de Santeny
Localisation:


C'est vers la fin du XIIIe siècle, que les Templiers achetérent le domaine de Santeny. Jeanne, comtesse de Blois et de Brie, par ses lettres du mois de mars 1290, avait autorisé les frères du Temple d'acquérir et de tenir en main-morte les fiefs qui relevaient d'elle à Santeny, et alors possédés par le chevalier Guillaume, dit Bataille, seigneur de Villemenon.

En vertu de cette autorisation, que la comtesse disait donner pour le salut de son âme, quoiqu'elle la fit payer mille livres aux Templiers, ceux-ci achetérent du chevalier Bataille, en 1292, au prix de 690 livres parisis, sa maison seigneuriale de Santeny, entourée de fossés, avec 94 arpents de terres, droits de justice et de cens qui en dépendaient.

Dans cette vente étaient compris plusieurs fiefs relevant de la seigneurie, le flef d'Ormoy, le fief de Cocigny appartenant à Jean de Brie, le fief d'Adam Du Ban, le fief tenu par le chevalier Polio et d'autres encore.

Les Templiers augmentèrent leur domaine par des acquisitions successives. En 1295, le même chevalier Bataille leur vendit encore dix-neuf arpents de bois à Santeny, au chêne Gaillard, pour le prix de 33 livres parisis.

Le château de Santeny était au XVe siècle une véritable forteresse, avec tours, fossés, pont-levis. Il fut ensuite presque tout démoli; il n'en restait plus au siècle dernier qu'une partie, avec la basse-cour, cent arpents de terre labourable et 300 arpents de bois, le tout d'un revenu de 1800 livres par an.

Plessis-Pommeraye
Département: Oise, Arrondissement: Senlis, Canton: Creil - 60


Domaine de l'Hôpital de Plessis-Pommeraye
Localisation: Domaine de l'Hôpital de Plessis-Pommeraye


En 1730, M. Chauvelin, garde des sceaux, ministre d'Etat et président à mortier au Parlement, conçut le projet de réunir à sa seigneurie de Villecresnes celle de Santeny qui y touchait. Pour cela il offrit à Monseigneur le duc d'Orléans, alors Grand-Prieur de France, de lui donner sa terre du Plessis-Pommeraye et son fief de Beaulieu, en échange du domaine de Santeny. Le Grand-Prieur, après avoir pris l'avis du Grand-Maître de l'Ordre et de son conseil, consentit à l'échange proposé, sous condition que M. Chauvelin donnerait en outre deux maisons, hors du faubourg Saint-Antoine, au lieu dit la Grande-Pinte, d'un revenu annuel de 500 livres; ce qui fut accordé et réalisé par acte notarié du 18 janvier 1733.

La terre du Plessis-Pommeraye consistait eu un château avec basse-cour et 240 arpents de terre, affermés alors avec les droits de justice et de seigneurie 1900 livres.
Le fief de Beaulieu, réuni au domaine du Plessis, formait le complément de cette seigneurie.
Sources: les commanderies du Grand-Prieuré de France - Eugène Mannier - Paris, Aubry et Dumoulin, 1872 (Paris)

Santenay
Dans le fond de la vallée (sand ou sant) du Réveillon, à proximité de la source du Biot, dès la période acheuléenne, les hommes s'installent près du gué des Grés. Avant le 12ème siècle, Santeny, avec d'autres localités, était le repaire d'associations de brigands, se parant du titre de Chevalier, qui écumaient la région. Les épaisses forêts d'alors assuraient leurs refuges et favorisaient leurs forfaits.

En 1138, crainte ou repentir, ces « chevaliers » restituent à l'Evêque de Paris la région sous leur influence, une dizaine de Paroisses dont Montgeron, Lieusaint, Santeny.

L'Evêque, à son tour, reverse à l'Abbaye d'Yerres, récemment fondée, les sommes et fondations ainsi restituées.

Au 13ème siècle, pour récompenser les Chevaliers du Temple de leurs exploits aux Croisades, il leur est fait don de bois, terres, fermes, fiefs et dîmes diverses. Il est probable que de tels dons sont faits à Santeny, notemment par une famille Maréchal, prépondérante à l'époque.

Les Templiers s'y installent, leur Prieur prend le titre de Seigneur de Santeny.

De dons en achats et en saisies seigneuriales, leurs richesses deviennent vite considérables et leur confèrent un pouvoir croissant.

C'est peut-être ce qui les incite à remplacer, en 1292, la modeste « maison du Temple », chef lieu de leur commanderie par un robuste château fort, acquis d'un Chevalier Bataile et bâti sur une ile baignée par le Réveillon.

Dans le royaume d'alors, cette montée en puissance est loin d'être un cas isolé, aussi, Philippe le Bel, craignant pour lui-même, fait arrêter et exécuter sans ménagement, les Templiers présent sur le territoire de France.
Sources: Monsieur Alexandre Leseur, Maire de Santeny au 19ème siècle « Quelques mots sur Santeny »
Top

 

Valenton   (94)
Domaine du Temple de Valenton
Département: Val-de-Marne, Arrondissement: Créteil, Canton: Villeneuve-Saint-Georges - 94


Domaine du Temple de Valenton
Localisation: Domaine du Temple de Valenton


A deux kilomètres de Valenton, dans la plaine et sur le territoire de cette commune, se trouve une ferme, appelée l'Hôpital, qui appartint jadis aux Templiers et, dans la suite, à l'Ordre de Malte.

Il y avait là une chapelle bâtie au XIIIe siècle, connue sous le vocable de Saint-Jean.
Elle possédait des fonts baptismaux. Chaque dimanche on y célébrait la grand'messe, à laquelle était offert le pain bénit.

L'évêque de Paris fut maintenu dans le droit d'y administrer seul tous les sacrements (1496).
Cette maison était destinée au logement des pèlerins et croisés qui se rendaient en Terre-Sainte (1).
1. Archives Nationales LL. 1027.
Sources: M. Anger, Pierre. Les dépendances de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Tome 2, page 173. Ligué, Paris 1907 - Bnf
Top

 

Départements visité 1480391 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.