Chartes de Conan IV duc de Bretagne

Relative aux Biens de l'Ordre du Temple

1
Lamballe
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Lamballe - 22

Domus Templi Lamballe
Domus Templi Lamballe

Elemosina de Castello Pauli (4)
4. — Je propose, sous toutes réserves, de voir ici Lamballe (Côtes-d'Armor), appelé quelquefois à cette époque castellum Lanna Pauli. Un acte de 1351, du jeudi après Pâques-Fleuries constate que Pierre Costantin, tuteur des héritiers de Geoffroi Herbert, a échangé avec l'abbaye de Saint-Aubin-des-Bois « la messon et herbergement du Temple » contre une rente de six perrées de froment. La même année, le mardi après la Saint-Martin d'été, Hervé de la Motte, d'Hénansal, faisait avec la même abbaye, un autre échange ; il donnait un emplacement situé à Lamballe entre le mur de « l'herbergement du Temple qui estesdiz religieuse et la messon Jehan Bernart, sur la rue qui mêne du Temple à la porte Moguel ».
— L'échange de Pierre Costantin avait eu lieu le jeudi après Judicame 1350 ; on y remarque que l'hébergement en question se composait d'une maison avec terrain, murs et courlils, situés dans la clôture du grand château de Lamballe ; la maison était appelée le Temple, et l'abbaye en l'acquérant était tenue « d'acquitter ledit herbergement des Hospitalliers de 20 souldées de rente que ledit herbergement leur doit chascun an. » Plus tard cette maison était désignée ainsi : « la Croix-Verte sous la butte du Chasteau. »
— M. Le Men propose Saint-Pol de Léon, appelé quelquefois Castel-Paul.


2
Lerachoou (5)
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Lannion, Canton: Plestin-les-Grèves - 22

Saint-Jean-de-Réchou
Saint-Jean-de-Réchou

Saint-Jean-de-Réchou
5. — Saint Jean-de-Réchou, commune de Plounérin (Cotes-du-Nord). Le vocable de Saint-Jean, dans cette hypothèse, aurait été ajouté après la réunion des biens du Temple aux possessions des Hospitaliers.
— Sur les cartes IGN: Ar Rechou


3
Guerncadiou (6)
Département: Morbihan, Arrondissement: Vannes, Canton: Muzillac, Commune: Noyal-Muzillac - 56

Domaine du Temple de Guerno
Domaine du Temple de Guerno

Guerncadiou (6)
6. — On ne peut penser au Temple de Guerno, en Noyal-Muzillac (Morbihan), puisque la charte des Hospitaliers mentionne ce lieu, appelé plus tard le Temple de Saint-Jean de Guerno : la première partie de son vocable peut lui avoir été donnée parce qu'il fut réuni au Temple de Carentoir.
— M. A. Longnon propose Guervézo en Silflac (Morbihan), appelé Guergezou en 1394 et Guernhuezou en 1427.
— Un bien nommé Kercadio, appartenait à l'ordre de Saint-Jean en Penhars (Finistère).


4
Pontol
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement et Canton: Lannion, Commune: Ploulec'h - 22

Domaine du Temple de Pontol
Domaine du Temple de Pontol

Pontaul (7)
7. — On trouve le moulin de Pontol en la commune de Ploulec'h (Côtes-d'Armor).


5
Runan
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Guingamp, Canton: Bégard - 22

Domaine du Temple de Runan
Domaine du Temple de Runan

Runargant (8)
8. — Runan (Côtes-d'Armor).


6
Runelec
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Guingamp, Canton: Bégard, Commune: Squiffiec - 22

Domaine du Temple de Runelec
Domaine du Temple de Runelec

Runhaleuc (9)
9. — Runellec en Squiffiec (Côtes-d'Armor).


7
Treffléan
Département: Morbihan, Arrondissement et Canton: Vannes - 56

Domaine du Temple de Treffléan
Domaine du Temple de Treffléan

Trevoelan (10)
10. — M. Longnon propose Treffléan (Morbihan), appelé Tréflégan en 1387 et Tréveléen en 1397.
— Il existe une rue des Templiers à Treffléan.


8
Coët Bihan
Département: Morbihan, Arrondissement: Vannes, Canton: Questembert, Commune: Limerzel - 56

Domaine du Temple de Coët Bihan
Domaine du Temple de Coët Bihan

Goetbelan (11)
11. — Coët Bihan en la commune de Questembert (Morbihan). D'après le Dictionnaire d'Ogé, on y voyait les ruines d'un chateau attribué aux Templiers par la tradition.
— Chapelle attribuée aux Templiers de Coët-Bihan


9
Ploujean
Département: Finistère, Arrondissement et Canton: Morlaix - 29

Domaine du Temple de Ploujean
Domaine du Temple de Ploujean

Plejehan (12)
Très villas in Plejehan (12) quas dedit Roaut filius Philippi, elemosina de Gouelou
12. — Ploujean (Finistère).


10
Le Créac'h
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Ploufragan, Commune: Plédran - 22

Domaine du Temple de Créac'h
Domaine du Temple de Créac'h

Crihirac (14)
14. — Le Créhat, commune de Plédran (Côtes-d'Armor).


11
Lanouée
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement et Canton: Dinan, Commune: Yvignac-la-Tour - 22

Domaine du Temple de Lanouée
Domaine du Temple de Lanouée

Iffiniac (15)
15. — Yvignac (Côtes-d'Armor). C'est dans cette commune que se trouvait le Temple de Lannouée.
— Sur les cartes de Cassini: La Nouée, sur celle de l'IGN: Lannouée.


12
Temple (Le)
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Plaintel, Commune: Plémy - 22

Domaine du Temple
Domaine du Temple

Le Verger a Ploehmic (16)
16. — Plémy (Côtes-d'Armor) ; un hameau de cette commune porte encore le nom de village du Temple.
— Entre Plémy et Hénon.


13
Faugaret
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement: Saint-Nazaire, Canton: Guérande, Commune: Assérac - 44

Domaine du Temple de Faugaret
Domaine du Temple de Faugaret

La Fougerat (17)
17. — Faugaret, commune d'Assérac (Loire-Inférieure). La commanderie de ce nom s'étendait en Assérac et Pont-Darme.


14
Saint-Hilaire-de-Chaléons
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement: Saint-Nazaire, Canton: Machecoul - 44

Domaine du Temple de Saint-Hilaire-de-Chaléons
Domaine du Temple de Saint-Hilaire-de-Chaléons

Sanheliren (18)
18. — Saint-Hilaire-de-Chaléons (Loire-Inférieure) ; il y a un village du Temple dans cette commune.
— Una elemosina (aumône) in Sanheliren
— Entre Saint-Hilaire-de-Chaléons et Bourgneuf-en-Retz.


15
Launay-Congard
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Lamballe, Commune: Hénansal - 22

Domaine du Temple de Launay-Congard
Domaine du Temple de Launay-Congard

Lanhane Cuncar (19)
19. — Il y a le hameau de Launay-Congard en Hénansal (Côtes-d'Armor) qui dépendait, en 1424, de la Templerie près Montbran. Il y avait aussi le Temple de Saint-Congard, dans la commune du même nom (Morbihan), réuni au XVIIe siècle à l'Hôpital de Pont-D'Oust.


16
Moulin des Vaux
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Lamballe, Commune: Hénansal - 22

Domaine du Temple de Moulin des Vaux
Domaine du Temple de Moulin des Vaux

Molendinum de Vaal Ourugun (20)
Scilicet suum molendinum de Vaal Ourugun (le moulin des Vaux en Hénansal) et terra sua de Viridario de Heenan (Le Verger en Hénansal).
20. — Ce moulin et cette terre doivent être cherchés dans les communes de Hénanbihen et de Hénansal (Côtes-d'Armor).
Le personnage mentionné ici est Geoffroi de Corron que nous trouvons en 1145 à Quimper, figurer comme témoin d'une charte donnée par le comte Alain le Noir en faveur de l'abbaye de Saint-Mélaine (D. Mor., Tome 1, col. 596) ; il avait son château, dont il portait le nom, et dont les restes existent encore, dans la forêt de Corron, en la commune de Saint-Alban, limitrophe de deux Hénan. Geoffroi, dont la ligne directe s'éteignit au commencement du XIIIe siècle, fut un des seigneurs les plus riches de cette partie du diocèse de Saint-Brieuc qui forma le Pènthièvre ; ses domaines passèrent, par alliance, dans les maisons de Dinan et de Tournemine. J'essaierai de réunir dans un autre travail tout ce que j'ai pu recueillir sur le Corron.


17
Ville au Barbet
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Plaintel, Commune: Quessoy - 22

Domaine du Temple de Ville au Barbet
Domaine du Temple de Ville au Barbet

VilBarbe (21)
21. — M. Longnon propose la Ville-au-Barbé, hameau de la commune de Quessoy (Côtes-d'Armor).


18
Saint-Samson
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Pléneuf-Val-André, Commune: Hénanbihen - 22

Domaine du Temple de Saint-Samson
Domaine du Temple de Saint-Samson

San Sanson (22)
22. — Saint-Samson est un hameau de la commune de Hénanbihen (Côtes-da-Nord).
— La terre de Saint-Samson, en 1424, dépendait de la Templerie près Montbran, et la chapelle Saint-Samson était encore affermée en 1587.


19
Domaine du Temple de Boquého
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Guingamp, Canton: Plélo, Commune: Saint-Fiacre - 22

Domaine du Temple de Boquého
Domaine du Temple de Boquého

Boocerhut (23)
23. — Boquého (Côtes-d'Armor).
— Il y a évidemment une lacune ici : elemosinam quam dedit... filius Aguen.


20
Temple de Brigneau
Département: Finistère, Arrondissement: Quimper, Canton: Moëlan-sur-Mer - 29

Domaine du Temple de Brigneau
Domaine du Temple de Brigneau

Moelan (24)
24. — Moëlan (Finistère).
— Au XIIe siècle, les Templiers installent une aumônerie à Brigneau et une maladrerie à Kerglien.


21
Kerlann
Département: Finistère, Arrondissement: Châteaulin, Canton: Briec, Commune: Pleyben - 29

Domaine du Temple de Kerlann
Domaine du Temple de Kerlann

Pleiben (25)
25. — Pleiben (Finistère).
— Les Templiers y auraient eu une léproserie à Kerlann (à l'époque nommé Keranclanff)
— Les Templiers auraient joué un rôle important à Pleyben: le village de l'Ilisven (l'église blanche) serait une ancienne aumônerie et au village de Kernclanff (Kerlan aujourd'hui) aurait existé une maladerie ou léproserie.


22
Nantes
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement et Cantons: Nantes - 44

Domaine du Temple de Nantes
Domaine du Temple de Nantes

Domus Nampnet
26. — Nantes. — Il y s'agit de l'emplacement de la commanderie de Nantes et des cent sous de rente donnés en 1141 par le comte Conan III et sa mère, sur le revenu de la boucherie de Nantes, sise au pratum Aniani, voyer D. Mor., tome 1 col. 583.
— Plusieurs maisons dépendaient de la commanderie dans le pays nantais, comme Faugaret en Assérac, Maupertuis, aujourd'hui Le Temple-de-Bretagne, et La Grée, près d'Ancenis.
— Informations sur les Templiers de Nantes


23
Nantes Hann
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement et Cantons: Nantes - 44

Domaine du Temple La Hann
Domaine du Temple La Hann

Han (27)
27. — L'ile de la Hanne ou la grande Hanne, commune de Doulon (Loire-Inférieure), donnée aux Templiers, en 1441 ?, plutôt 1141, par le comte Conan III et sa mère.


24
Le Temple-de-Bretagne
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement: Nantes, Canton: Blain - 44

Domaine du Temple de Bretagne
Domaine du Temple de Bretagne

Maupertus (29)
29. — Maupertuis (Loire-Atlantique).
— Les Templiers de Nantes et leurs annexes de Faugaret, Maupertuis et Grée.


25
Templerie de Grée
Département: Loire-Atlantique, Arrondissement: Ancenis, Commune: Saint-Herblon - 44

Domaine du Temple de Grée
Domaine du Temple de Grée

Anchenes (30)
30. — Ancenis (Loire-Atlantique).


26
Carentoire
Département: Morbihan, Arrondissement: Vannes, Canton: La Gacilly - 56

Domaine du Temple de Carentoire
Domaine du Temple de Carentoire

Karantoe (31)
31. — Carentoir (Morbihan). Le Temple de Carentoir devint au XVIIe siècle l'une des principales commanderies de l'ordre de Saint-Jean, elle était composée de quatorze membres. Le commandeur résida à Carentoir jusqu'aux guerres de la Ligue ; le manoir ayant été détruit, le chef-lieu de la commanderie fut transféré à la Coefferie, en la commune de Messac.


27
Lantiern
Département: Morbihan, Arrondissement: Vannes, Canton: Muzillac, Commune: Arzal - 56

Domaine du Temple de Lantiern
Domaine du Temple de Lantiern

Landiern (32)
32. — Lantiern, commune d'Arzal (Morbihan) : un membre de la commanderie de Carentoir s'appelait Saint-Jean de Lantiern.
— C'est encore un exemple de biens du Temple ayant pris le vocable de Saint-Jean par suite de leur annexion aux possessions des Hospitaliers.


28
Guillac
Département: Morbihan, Arrondissement: Pontivy, Canton: Ploërmel - 56

Domaine du Temple de Guillac
Domaine du Temple de Guillac

Goholac (33)
33. — Guillac (Morbihan). Le Temple de Guillac en la paroisse de Saint-Servant, réuni, à la fin du XVIe siècle, à l'Hôpital de Saint-Jean-de-Villenart, fut échangé avant la fin du XVIIe.
— Dès le XIIe siècle, les Templiers reçoivent une aumône à Goholac, confirmée en 1182 dans la charte apocryphe de Conan IV.
— En 1461, Jean Gory, commendeur de l'hospital du Temple de Carantoir rend aveu pour ses dépendances à Guillac. Ces dépendances, appelées le Temple de Guillac, contiennent tant en maisons, courtils, rues, issues, terres arables et non arables, prés, pâtures et autres terres environ trente journaux et demi et trois hommées de pré.
— En 1574, le commandeur Jean Pelletier aliène à l'Hôpital de Villenart une tenue d'héritages nommés le Temple de Guillac, en la paroisse de Guillac, qui est tenue par Guillaume et Jan Jagu, Pierre Joubaut, Michel Joubin et consorts.
— En 1678, le commandeur René Chevrier relate que ces droits avaient été usurpés à la suite d'unéchange, le siècle suivant, un procès éclata entre M. de Gachon et le commandeur de Carentoir pour tenter de récupérer la tenue du Temple de Guillac.


29
Ponthou
Département: Finistère, Arrondissement: Morlaix, Canton: Landivisiau, Commune: Guiclan - 29

Domaine du Temple de Ponthou
Domaine du Temple de Ponthou

Apondo (34)
34. — M. Le Men propose le Ponthou (Finistère).
— Le Ponthou vient du breton « Ponthou » (pont). En effet, Le Ponthou se situe à proximité d'un passage de la rivière Le Douron (voie romaine Corseul-Morlaix).
— Au XIIe siècle, le territoire de Ponthou, semble être occupé et défendu par un château appartenant aux Templiers, en l'identifiant avec la commanderie dite « Apondo » dans une charte de 1182.
— Vers 1214, le comte de Goëllo (Henry d'Avaugour) y fonde, sous le vocable de saint Barthélemy, un prieuré dépendant de l'abbaye de Beauport. On rencontre les appellations suivantes : « Apondo » (en 1182), « ecclesia de Pontibus » (en 1214), « Le Pontou » (en 1294).
— Ogée (1780) : « Vers l'an 1214, les comtes de Penthièvre et de Guingamp fondèrent un prieuré au Ponthou. »
— B. Tanguy (1990) : « Ancienne possession des Templiers, puis siège d'un prieuré dépendant de l'abbaye de Beauport, près de Paimpol, le Ponthou fut aussi, au Moyen Age, une « ville noble » placée sous la protection d'un château qui dominait le confluent du Douron et du ruisseau du Squiriou. C'est aux ponts établis sur ces deux cours d'eau que le lieu doit son nom, pluriel du breton pont, « pont. »
Sources : Editions Delattre (2004) : « Le Ponthou a appartenu successivement aux Coëtfao, aux Guermeur, puis aux Rostrenen. »


30
Guingamp
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement et Cantons: Guingamp - 22

Domaine du Temple de Guingamp
Domaine du Temple de Guingamp

Guemgampo (35)
35. — Guingamp (Côtes-d'Armor).
Signalons dans la ville même de Guingamp une vieille maison aujourd'hui disparue et s'y trouvant jadis à l'entrée de la rue Saint-Yves, près la chapelle de ce nom. On nommait ce logis la Porte Rouge et elle passait pour avoir été « un couvent de religieux de l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem appelés vulgairement Moines Rouges (18). »


31
Saint-Evarzec
Département: Finistère, Arrondissement: Quimper, Canton: Fouesnant - 29

Domaine du Temple de Saint-Evarzec
Domaine du Temple de Saint-Evarzec

Sendefaduc (37)
37. — Saint-Evarzec (Finistère) qui se dit en breton Sendefriduc, d'après M. Le Men.
— Il faut attendre un millénaire pour retrouver trace de Saint-évarzec dans un inventaire des biens de l'ordre des Templiers datant de 1182. Ceux-ci auraient possédé la terre du Mur qui appartient à la famille du même nom dès le XIVe siècle.
— La dévotion à saint Philibert, très ancienne à Saint-évarzec, est sans doute un héritage des Templiers qui avaient une grande vénération pour ce saint, invoqué par ailleurs pour les rhumatismes et les maux de ventre.
— L'eau de la fontaine Saint-Philibert passe pour être un remède efficace contre les rhumatismes et les maux de ventre. La fontaine comprend des pierres armoriées désormais indéchiffrables. Elle pourrait dater de l'époque des Templiers, qui auraient construit sur ce site un oratoire aujourd'hui disparu.
Sources : Mairie de Saint-Evarzec


32
Tourch
Département: Finistère, Arrondissement: Quimper, Canton: Concarneau - 29

Domaine du Temple de Tourch
Domaine du Temple de Tourch

Tourc (38)
38. — Tourc'h (Finistère).


33
La Boissiere-en-Scaër
Département: Finistère, Arrondissement: Quimper, Canton: Moëlan-sur-Mer, Commune: Scaër - 29

Domaine du Temple Boissiere-en-Scaër
Domaine du Temple Boissiere-en-Scaër

Busic in Stahart (40)
40. — M. Longnon propose de lire Scahart, et de voir ici le hameau de la Boissiere en Scaër (Finistère).
— La chapelle de Coadry s'élève à l'emplacement d'un ancien temple druidique ce qui prouve un peuplement de longue date. Le chœur actuel date d'une première chapelle construite dans les années 1000 et qui appartenait à la commanderie des Templiers de Quimper, qui percevait là quelques bénéfices.
Sources: Bretagne Racines


34
Pont-Melvez
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Guingamp, Canton: Callac - 22

Domaine du Temple de Pont-Melvez
Domaine du Temple de Pont-Melvez

Punmælvas (41)
41. — Ponlmelvez (Côtes-d'Armor). Cette commanderie devint assez importante, puis fut réunie à la Feuillée.
— Pont-Melvez est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Bourbriac (Minibriac). Sous l'Ancien Régime, Pont-Melvez, noté Penmaelvas et mentionné dès 1182 dans une charte énumérant les possessions des Templiers, était le siège d'une commanderie de l'ordre des Templiers au XII-XIIIe siècle. Cette commanderie est transférée à partir de 1312 aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem et rattachée à celle de La Feuillée en 1580. La commanderie (ospital de Pomelveu) est citée dès 1420 (lettre de Jean V).
Informations commanderie de Pont-Melvez


35
Cléguerec
Département: Morbihan, Arrondissement: Pontivy, Canton: Gourin - 56

Domaine du Temple de Cléguerec
Domaine du Temple de Cléguerec

Clihiriac (42)
42. — Cléguerec (Morbihan).
En 1182, la charte « Perrochia de Clihiriac » atteste que les Templiers possédaient jadis une partie du territoire de Cléguérec. Le nom de Cléguérec apparaît dès 1373.


36
Molac
Département: Morbihan, Arrondissement: Vannes, Canton: Questembert - 56

Domaine du Temple de Molac
Domaine du Temple de Molac

Moelac (44)
44. — Molac (Morbihan); — dans cette commune il y avait le Cours de Mollac qui dépendait de la commanderie de Carentoir.
— La chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel (XIII-XIXe siècle), située à Lindeul et édifiée, semble-t-il, par les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (ou chevaliers de Malte). Les archives la dédient à saint Jean. Elle a été réédifiée au XIXe siècle au village de Lindeul.
L'ancienne chapelle Saint-Jean-Baptiste ou Temple du Cours-de-Molac, aujourd'hui disparu et dépendant jadis des Templiers ou Hospitaliers de la commanderie de Carentoir.
Informations sur Molac


37
Hénanbihen
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Pléneuf-Val-André - 22

Domaine du Temple de Hénanbihen
Domaine du Temple de Hénanbihen

Magno fonte (45)
45. — Grand'Fontaine, hameau de la commune d'Hénanbihen (Côtes-d'Armor). En 1424, le Temple de la Grant Fontaine dépendait de la Templerie près Montbran.


38
Trévalot
Département: Finistère, Arrondissement: Quimper, Canton: Moëlan-sur-Mer, Commune: Scaër - 29

Domaine du Temple de Trévalot
Domaine du Temple de Trévalot

Trevalac (46)
46. — Trévalot en Scaër (Finistère).


39
Coëtbily
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Pléneuf-Val-André, Commune: Plurien - 22

Domaine du Temple de Coëtbily
Domaine du Temple de Coëtbily

Goetbili (47)
47. — Couébily, hameau de la commune de Plurien (Côtes-d'Armor) : en 1424, la tenue de Coaybily dépendait de la Templerie près Montbran.


40
Port à la Duc
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Pléneuf-Val-André, Commune: Fréhel - 22

Domaine du Temple de Port à la Duc
Domaine du Temple de Port à la Duc

Portaradur (48)
48. — Port-à-la-Duc, commune de Fréhel (Côtes-d'Armor).


41
Lestreouzien
Département: Finistère, Arrondissement: Quimper, Canton: Plonéour-Lanvern, Commune: Plozévet - 29

Domaine du Temple de Lestreouzien
Domaine du Temple de Lestreouzien

Losteliritelier (49)
49. — Serait-ce le manoir de Lesterizien, mentionné dans les aveux de l'Ordre de Saint-Jean, en Plozévet (Finistère) ?


42
Vildé-Guingalan
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement et Cantons: Dinan - 22

Domaine du Temple de Vildé-Guingalan
Domaine du Temple de Vildé-Guingalan

Guengalan (50)
50. — Vildé-Guingalan (Côtes-d'Armor).
— Il existe une rue des Templiers à Vildé-Guingalan


43
Kerhars
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Guingamp, Canton: Plouha, Commune: Saint-Gilles-les-Bois - 22

Domaine du Temple de Kerhars
Domaine du Temple de Kerhars

Karaart (51)
51. — Kerhars, commune de Saint-Gilles-les-Bois (Côtes-d'Armor), où le dictionnaire d'Ogé place la Templerie de Kerhénoret.
— La tradition a conservé le souvenir d'une ancienne templerie en Saint-Gilles-le-Vicomte, mais elle l'appelle Kerhénoret et la place au lieu de Kerhars, à moins d'un kilomètre du bourg.
« La vérité est que des fouilles faites en cet endroit on 1825 ont amené la découverte de plusieurs objets marqués au coin de l'Ordre du Temple (sic). Deux ans plus tard on y découvrait encore un vase rempli de sous tournois. Les champs qui recelaient ces diverses curiosités s'appellent encore le Grand et le Petit Cloitre, nom qui donne une certaine autorité à la tradition. »
— Il est d'ailleurs bon de remarquer que ce lieu de Kerhars figure, en effet, dans la charte de 1182 donnée en faveur des Templiers ; il y est appelé « Keraart »
Sources: Guillotin de Corson (Abbé) - Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem en Bretagne - Nantes - Librairie Ancienne et Moderne L. Durange - 1902


44
Trébeurden
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Lannion, Canton: Perros-Guirec - 22

Domaine du Temple de Trébeurden
Domaine du Temple de Trébeurden

Trepartan (52)
52. — M. Le Men propose Trébeurden (Côtes-d'Armor).
— Le lieu-dit Tachen-en-Hospital et la chapelle du Christ semblent révéler la présence des Templiers et des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Une charte antidatée mentionne l'existence d'une propriété templière à Trépardan (nom proche de Trèv-Préden ou trève de Saint-Préden).
Une enquête de 1628 (suite à une plainte de Gilles de Borgne, seigneur de Kerario et principal vassal de l'Abbé et des religieux de Penlan, contre François de Coskaer, seigneur de Barach en Louannec, de Keruzec en Pleumeur-Bodou et de Rosambo en Lanvellec) stipule que dans l'ancien sanctuaire du XIVe siècle, situé au Christ, il n'y avait pas le moindre blason et le procureur du Roi en tirait la conclusion que seul le roi devait être considéré comme le véritable fondateur de la chapelle (il y a lieu de mentionner que quand les biens des Templiers n'avaient pas été dévolus aux Hospitaliers, le Roi en demeurait propriétaire).
Sources : InfoBretagne


45
La Nouaye
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Montfort-sur-Meu - 35

Domaine du Temple de La Nouaye
Domaine du Temple de La Nouaye

Lanhoe (53)
53. — La Nouaye (Ille-et-Vilaine). Ogé parle d'un ancien vivier situé dans cette commune qui avait dépendu, d'après la tradition, d'un prieuré de moines blancs.


46
Temple Le Fougeray
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Pléneuf-Val-André, Commune: La Bouillie - 22

Domaine du Temple Le Fougeray
Domaine du Temple Le Fougeray

La Fogerac (54)
54. — Le Temple Fougeray, commune de Saint-Alban (Côtes-d'Armor), dépendait, dès 1424, de la Templerie près Montbran.


47
Saint-Carreuc
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Plaintel - 22

Domaine du Temple de Saint-Carreuc
Domaine du Temple de Saint-Carreuc

Sangoruc (55)
55. — Saint-Carreuc (Côtes-d'Armor).


48
Saint-Hélen
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Dinan, Canton: Lanvallay, Commune: Saint-Hélen - 22

Domaine du Temple de Saint-Hélen
Domaine du Temple de Saint-Hélen

Alahalan (57)
57. — Même observation pour le bailliage de Lanhellain.
— Lanhélin est, semble-t-il, un démembrement de la paroisse de Meillac. Lanhélin (église d'Hélen) figure en 1182 sur la liste des biens des Templiers de la commanderie de La Guerche.
— Saint Hélen a donné son nom à cette paroisse, qui doit remonter à l'occupation du pays par les Bretons. Nous avons vu qu'au XIIe siècle elle appartenait en partie aux chevaliers de l'Ordre du Temple, et leurs successeurs, les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, en présentaient le recteur au XIVe siècle.
En 1708, le commandeur du Temple de la Guerche levait encore la moitié des dîmes de Lanhélin et payait une portion congrue au recteur de cette paroisse qui dépendait de l'ancien évêché de Dol.


49
Romillé
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Montauban-de-Bretagne - 35

Domaine du Temple de Romillé
Domaine du Temple de Romillé

Romille (58)
58. — Romillé (Ille-et-Vilaine) : on y remarque un hameau du Temple.


50
Montfort
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Montfort-sur-Meu - 35

Domaine du Temple de Montfort
Domaine du Temple de Montfort

Montfort (59)
59. — Montfort (Illle-et-Vilaine) ; le bailliage de Montfort s'étendait au Bedée, Iffendic et Talensac et relevait de la Guerche.
— Il y a une rue des Templiers à Montfort-sur-Meu


51
Plumaugat (Moulin)
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Dinan, Canton: Broons, Commune: Saint-Jouan-de-l'Isle - 22

Moulin du Temple de Plumaugat
Moulin du Temple de Plumaugat

Ploemagada (60)
60. — M. Longnon propose Plumaugat (Ille-et-Vilaine), où l'on trouve le moulin du Temple et la Templerie de Plumaugat.


52
Callac
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Guingamp, Canton: Callac - 22

Domaine du Temple de Callac
Domaine du Temple de Callac

Gallac (62)
62. — Callac (Côtes-d'Armor).
— Jérôme Alexandre fait état de deux chapelles, l'une dédiée à saint Hugen ou saint Tugen (1) et l'autre à saint Jean de Landugen.
— 1. Tujen, Tujan, Tugen, prénom breton fêté le 26 janvier. — A Duault, on fête la Saint Jean plutôt que la Saint Tugen. Ce sont les Templiers et Chevaliers de Malte qui instituèrent la dévotion à cet apôtre — évangéliste, l'homme de la résurrection.
Sources : Callac-de-Bretagne


53
Saint-Thélo
Département: Côtes-d'Armor, Arrondissement: Saint-Brieuc, Canton: Uzel - 22

Domaine du Temple de Saint-Thélo
Domaine du Temple de Saint-Thélo

San Theliaut (63)
63. — Saint-Thélo (Côtes-d'Armor) : on y remarque le hameau de la Villeblanche.


54
Vitré
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement et Canton: Rennes - 35

Domaine du Temple de Vitré
Domaine du Temple de Vitré

Vitre (66)
66. — Vitré (Ille-et-Vilaine).
— La déclaration du Temple de la Guerche, en 1681, ajoute enfin que « le membre de Vitré, dépendant de la commanderie de la Guerche, a cours dans les ville et forsbourgs dudit Vitré et ès paroisses d'Argentré, Etrelles et Erbrée. »


55
Châteaugiron
Département: Ille-et-Vilaine, Arrondissement: Rennes, Canton: Châteaugiron - 35

Domaine du Temple de Châteaugiron
Domaine du Temple de Châteaugiron

Castro Girunt (67)
67. — Châteaugiron (Ille-et-Vilaine).
— Il y à une rue des Templiers à Châteaugiron


56
Langonnet
Département: Morbihan, Arrondissement: Pontivy, Canton: Gourin - 56

Domaine du Temple de Langonnet
Domaine du Temple de Langonnet

Languinurt (68)
68. — M. Le Men propose Langonnet (Morbihan).


 

Mise au point

Les possessions des ordres religieux-militaires de l'Hôpital et du Temple dans le duché de Bretagne sont difficiles à recenser avec précision. Leur étude s'appuie principalement sur deux chartes, qui énumèrent de façon sommaire les biens des Hospitaliers et des Templiers en Bretagne, datées respectivement de 1160 et 1182, et attribuées au duc Conan IV.
Elles ont été longtemps tenues pour authentiques, mais leur caractère apocryphe a été démontré en 1872 par Anatole de Barthélemy, qui plaçait leur rédaction dans la seconde moitié du XIIIe siècle.
Pourtant, l'examen des conditions dans lesquelles apparurent les premières copies de ces chartes suggère qu'elles ont probablement été réalisées toutes deux par les Hospitaliers dans la décennie 1310.
La charte concernant les Hospitaliers aurait permis d'obtenir la sauvegarde royale en 1312, celle concernant les Templiers aurait servi peu après à répondre aux contestations auxquelles se heurtaient les Hospitaliers quand ils cherchaient à être investis des biens Templiers.
L'état du temporel des ordres militaires, tel qu'il est décrit dans ces chartes apocryphes, serait donc celui du début du XIVe siècle.
Sources Annales de Bretagne

Chartes de Conan IV duc de Bretagne

Texte original

Lorsque je publiai, il y a quelques années, les notes que j'avais alors recueillies sur les documents relatifs aux Templiers et aux Hospitaliers en Bretagne, je faisais remarquer que les chartes rappelées dans la confirmation ducale du 1er novembre 1451 étaient toutes retrouvées à l'exception de celle dont les premiers mots étaient : « si nuperrime et noviter (1). » Depuis, j'ai continué mes recherches, et formé une collection assez riche de documents nouveaux, et parmi ceux-ci se trouve le diplôme « Si nuperrime » qui est d'une grande importance puisqu'il énumère les biens possédés par les Templiers bretons. L'original n'existe plus depuis longtemps, mais le texte en a été conservé par une charte du duc Pierre II, vidimant les principaux titres des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem qui, depuis le commencement du XIVe siècle, représentaient les Templiers. Ce diplôme, daté également du 1er novembre 1451, complète la charte donnée par D. Morice, dont il vient d'être parlé.

La première copie que j'en eus était du XVIe siècle, et très défectueuse : je la découvris aux archives des Côtes-d'Armor, dans les papiers de la commanderie de Pontmelvez. Le texte était tellement altéré qu'il était à peu près impossible de chercher à s'en servir au point de vue des assimilations géographiques. Je me contentai donc de le faire connaître tel quel, dans un article de compte-rendu sur le Cartulaire de Redon édité par M. de Courson ; je faisais simplement des vœux pour qu'un texte meilleur fût retrouvé, et permît de tirer de ce document tous les éclaircissements que l'on avait le droit d'espérer (2). Depuis, je vis aux Archives de la Vienne, une nouvelle copie notariée donnée le 18 septembre 1642 à Gilles du Buisson, commandeur de Carentoir, d'après un transumpt fait par Alain de Boiséon, commandeur de Pontmelvez (3); mais cette copie était aussi mauvaise que la première. J'eus la chance enfin de tomber, par hasard, sur un original du vidimus du duc Pierre, et c'est celui-ci que je vais publier. Je le ferai suivre du texte de l'acte de la charte qui intéresse l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, et je terminerai cette étude par quelques observations sur la valeur de ces deux actes, et principalement sur leur authenticité.

J'ai indiqué, de mon mieux, en note, les noms modernes des localités qui sont énumérées dans l'une et l'autre charte. J'espère que ce travail permettra de fixer définitivement ces vocables géographiques, grâce aux rectifications qui seront proposées pour quelques-unes de mes attributions. On aura ainsi une base certaine pour étudier l'histoire des Templiers et celle des Johannites dans l'ancienne province de Bretagne.

I

Si nuperrime et noviter acta vix ad memoriam revocare valemus diu preterita nisi scripto firmentur in thesauro memorie tenere non possumus, ideoque previdit antiqua morum sollercia et instituit annotari quicquid imposterum vellet reservari, quorum mores et vestigia ego C. dux Britannie et comes Richemundie sequens, tam presentibus quam faturis notum fieri volo quatenus quicquid domni Templarii in omni ducatu meo possidunt liberum et quietum me concessisse ab omnibus costumis et redditibus ad me et ad meos successores pertinentibus. Hec sunt que suscribimtur libera et quieta ut cartula presens demonstrat : Languivurt et elemosina de Castello Pauli (4), Lerachoou (5), Guerncadiou (6), Pontaul (7), Coetrevar, Runargant (8), Runhaleuc (9), Trevoelan (10), Goetbelan (11), très villas in Plejehan (12) quas dedit Roaut filius Philippi, elemosina de Gouelou, Cleerfonten (13), Crihirac (14), Le Rochochert, Sencheco, le Montfrocher, Ilfiniac (15), unam villam quam dederunt duo fllii Cahat, la Verger a Ploehmic (16) et alteram villam in eadem Ploehmic, la Fougerat (17) et una elemosina in Sanheliren (18), Lanhane Cuncar (19), elemosina Gaufredi Coeron scilicet suum molendinum de Vaal Ourugun et terra sua de Viridario de Heenan (20),la VilBarbe (21), la Bochin, San Sanson (22), elemosina Sahart, et monasterium Hevariu (ou Hevarni), Boocerhut (23) filius Aguen le Hil de Gerenes, et in Moelan (24) decimam unius ville in Pleiben (25), elemosina una domus Nampnet (26) et La Han (27), centum solidos de bancis Nampnet (28), et fornaces, et molendina de Marac et Maupertus (29) de Tornine, et elemosina de Anchenes (30), Karantoe (31), Landiern (32), Goholac (33), Apondo (34), unus homo in Guemgampo (35) cum suis rebus, Caerguen (36), Sendefaduc (37), Tourc (38), Cires Audroent (39) et Busic in Stahart (40), San Kaan, Punmaelvas (41), et parrochia de Clihiriac (42) cum omnibus appendiciis suis, et hoc donum dedit Alanus pater meus (43) et Hilarius Vigerius, et in presencia mea habuit Katgoret filius ejus Vigerii D. solidos quia hoc donum concessit, Brugel, Moelac (44), terra Guidonis filii Iven que erat libera absque herede, elemosina de Magno fonte (45), Trevalac (46), Goetbili (47), Portaradur (48), Losteliritelier (49), Guengalan (50), Karaart (51), Trepartan (52), Lanhoe (53), La Fogerac (54), Sangoruc (55), et unum molendinum juxta le val Arveliu, elemosina de Hirac, Bidon (56), Alahalan (57), molendina de Haduc et stagnum, elemosina de Romille (58), et elemosina de Montfort (59) et elemosina de Ploemagada (60), elemosina Roberti filii Senter, elemonisa Roaut Vigerii, elemosina Anger Manasac (61) et Thome fratris ejus, Gallac (62), duo homines in Lohimac,duo in San Theliaut (63), domus Radulphi archidiaconi in Raenes juxta ecclesiam sancte Marie (64) et unus burgensis in eadem civitate, et una elemosina juxta forest ejusdem civitatis (65), la Creuhit, tres homines in Vitre 66), et una domus in Castro Girunt (67), et unus homo de Languinurt (68). Hec omnia in protectione mea recipio et si quis alicui horum molestiam inferre presumpserit mihimet inferre ne dubitet. Huic dono et concessioni legitimi testes interfuerunt egomet qui dedi et concessi, Haimo Leonensis episcopus (69), G. Corisopitensis episcopus (70), R. Kempeelensis abbas (71), capitulum sancti Corentini, Iven magister Hospitalis in Britannia (72), Regnault Botorel (73), Guiumars junior vicecomes (74), Gemelli (75), Henricus Bertran (76). Factum est in Kempercorentin anno dominice incarnacionis Mº. cº octuagesimo secundo. Et ut hoc breve ratum per succendia tempora permaneat mei sigilli munimine corroborare curavi ; datum est autem Guillelmo fratri Ferron (77), his suprascriptis : adduntur Bocherut, Moustoer Euvrani et cetera acquisita et deinceps acquirenda (78).
Sources : Auteur — Anatole de Barthélémy — Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, année 1872, volume 33, Numéro 1, pages 443 à 454.
Sources Internet document électronique : Les oeuvres reproduites sur le site « persée » sont protégées par les dispositions générales du Code de la propriété intellectuelle.

Notes

1. — Mélanges, histoire et archéologie sur la Bretagne, 2º série, 1er fasc, p. 53. — Dom Morice, II, col. 1599.
2. — Revue archéologique, nouvelle série, t. VII, p. 403.
3. — H. 3, liasse 300.
4. — Je propose, sous toutes réserves, de voir ici Lamballe (Côtes-d'Armor), appelé quelquefois à cette époque castellum Lanna Pauli. Un acte de 1351, du jeudi après Pâques-Fleuries constate que Pierre Costantin, tuteur des héritiers de Geoffroi Herbert, a échangé avec l'abbaye de Saint-Aubin-des-Bois « la messon et herbergement du Temple » contre une rente de six perrées de froment. La même année, le mardi après la Saint-Martin d'été, Hervé de la Motte, d'Hénansal, faisait avec la même abbaye, un autre échange; il donnait un emplacement situé à Lamballe entre le mur de « l'herbergement du Temple qui estesdiz religieuse et la messon Jehan Bernart, sur la rue qui mêne du Temple à la porte Moguel ». — L'échange de Pierre Costantin avait eu lieu le jeudi après Judicame 1350 ; on y remarque que l'hébergement en question se composait d'une maison avec terrain, murs et courlils, situés dans la clôture du grand château de Lamballe ; la maison était appelée le Temple, et l'abbaye en l'acquérant était tenue « d'acquitter ledit herbergement des Hospitalliers de 20 souldées de rente que ledit herbergement leur doit chascun an. » Plus tard cette maison était désignée ainsi : « la Croix-Verte sous la butte du Chasteau. » — M. Le Men propose Saint-Pol de Léon, appelé quelquefois Castel-Paul.
5. — Saint Jean-de-Réchou, commune de Plounérin (Cotes-du-Nord). Le vocable de Saint-Jean, dans cette hypothèse, aurait été ajouté après la réunion des biens du Temple aux possessions des Hospitaliers.
6. — On ne peut penser au Temple de Guerno, en Noyal-Muzillac (Morbihan), puisque la charte des Hospitaliers mentionne ce lieu, appelé plus tard le Temple de Saint-Jean de Guerno : la première partie de son vocable peut lui avoir été donnée parce qu'il fut réuni au Temple de Carentoir. M. A. Longnon propose Guervézo en Silflac (Morbihan), appelé Guergezou en 1394 et Guernhuezou en 1427. — Un bien nommé Kercadio, appartenait à l'ordre de Saint-Jean en Penhars (Finistère).
7. — On trouve le moulin de Pontol en la commune de Ploulech (Côtes-d'Armor).
8. — Runan (Côtes-d'Armor).
9. — Runellec en Squiffiec (Côtes-dn-Nord).
10. — M. Longnon propose Treffléan (Morbihan), appelé Tréflégan en 1387 et Tréveléen en 1397.
11. — Coëtbihan en la commune de Questembert (Morbihan). D'après le Dictionnaire d'Ogé, on y voyait les ruines d'un chateau attribué aux Templiers par la tradition.
12. — Ploujean (Finistère).
13. — M. Le Men propose Kerfeunteun (Finistère).
14. — Le Créhat, commune de Plédran (Côtes-d'Armor).
15. — Yvignac (Cotes-du-Nord). C'est dans cette commune que se trouvait le Temple de Lannouée.
16. — Plémy (Côtes-d'Armor); un hameau de cette commune porte encore le nom de village du Temple.
17. — Faugaret, commune d'Assérac (Loire-Inférieure). La commanderie de ce nom s'étendait en Assérac et Pont-Darme.
18. — Saint-Hilaire-de-Chaléons (Loire-Inférieure) ; il y a un village du Temple dans cette commune.
19. — Il y a le hameau de Launay-Congar en Hénansal (Côtes-d'Armor) qui dépendait, en 1424, de la Templerie près Montbran. Il y avait aussi le Temple de Saint-Congard, dans la commune du même nom (Morbihan), réuni au XVIIe siècle à l'Hôpital de Pont-D'Oust.
20. — Ce moulin et cette terre doivent être cherchés dans les communes de Hénanbihen et de Hénansal (Côtes-d'Armor), Le personnage mentionné ici est Geoffroi de Corron que nous trouvons en 1145 à Quimper, figurer comme témoin d'une charte donnée par le comte Alain le Noir en faveur de l'abbaye de Saint-Mélaine (D. Mor., T. 1, col. 596) ; il avait son château, dont il portait le nom, et dont les restes existent encore, dans la forêt de Corron, en la commune de Saint-Alban, limitrophe de deux Hénan. Geoffroi, dont la ligne directe s'éteignit au commencement du XIIIe siècle, fut un des seigneurs les plus riches de cette partie du diocèse de Saint-Brieuc qui forma le Pènthièvre ; ses domaines passèrent, par alliance, dans les maisons de Dinan et de Tournemine. J'essaierai de réunir dans un autre travail tout ce que j'ai pu recueillir sur le Corron.
21. — M. Longnon propose la Ville-au-Barbé, hameau de la commune de Quessoy (Côtes-d'Armor).
22. — Saint-Samson est un hameau de la commune de Hénanbihen (Côtes-da-Nord) ; la terre de Saint-Samson, en 1424, dépendait de la Templerie près Montbran, et la chapelle Saint-Samson était encore affermée en 1587.
23. — Bocquého (Côtes-d'Armor). — Il y a évidemment une lacune ici : elemosinam quam dedit... filius Aguen.
24. — Moélan (Finistère).
25. — Pleiben (Finistère).
26. — Nantes. — Il y s'agit de l'emplacement de la commanderie de Nantes et des cent sous de rente donnés en 1141 par le comte Conan III et sa mère, sur le revenu de la boucherie de Nantes, sise au pratum Aniani, voy. D. Mor., 1 col. 583.
27. — L'ile de la Hanne ou la grande Hanne, commune de Doulon (Loire-Inférieure), donnée aux Templiers, en 1441 ? plutôt 1141, par le comte Conan III et sa mère.
28. — Nantes.
29. — Maupertuis (Loire-Inférieure).
30. — Ancenis (Loire-Inférieure). 31. — Carentoir (Morbihan). Le temple de Carentoir devint au XVIIe siècle l'une des principales commanderies de l'ordre de Saint-Jean, elle était composée de quatorze membres. Le commandeur résida à Carentoir jusqu'aux guerres de la Ligue ; le manoir ayant été détruit, le chef-lieu de la commanderie fut transféré à la Coifferie, en la commune de Messac.
32. — Lantiern, commune d'Arzal (Morbihan) : un membre de la commanderie de Carentoir s'appelait Saint-Jean de Lantiern. C'est encore un exemple de biens du Temple ayant pris le vocable de Saint-Jean par suite de leur annexion aux possessions des Hospitaliers.
33. — Guillac (Morbihan). Le Temple de Guillac en la paroisse de Saint-Servant, réuni, à la fin du XVIe siècle, à l'Hôpital de Saint-Jean-de-Villenart, fut échangé avant la fin du XVIIe.
34. — M. Le Men propose le Ponthou (Finistère).
35. — Guingamp (Côtes-d'Armor).
36. — Caerguen, est un de ces nombreux hameaux du nom de Kerguen ou Ville-Blanche, très communs en Bretagne : il y avait une Villeblanche en La Feuillée (Finistère), une autre en Penhars (Finistère).
37. — Saint-Evarzec (Finistère) qui se dit en breton Sendefriduc, d'après M. Le Men.
38. — Tourc'h (Finistère). 39. — M. Longnon suppose que ces deux mots réunis peuvent indiquer quelque localité du nom de Keraudren, et il rappelle que dans la commune d'Inzinzac (Morbihan), où était situé le Tempte d'Inzinzac, il y a un hameau de Keraudren. Ce nom de lieu est commun en Bretagne; on pourrait penser aussi à Chatelaudren, castrum Audroeni (Côtes-d'Armor), où on signale une pierre tumulaire qui paraît représenter un Templier.
40. — M. Longnon propose de lire Scahart, et de voir ici le hameau de la Boissiere en Scaër (Finistère).
41. — Ponlmelvez (Côtes-d'Armor). Cette commanderie devint assez importante, puis fut réunie à la Feuillée.
42. — Cléguerec (Morbihan).
43. — Alain-le-Noir, comte de Richemont, 1093-1146.
44. — Molac (Morbihan); — dans cette commune il y avait le Cours de Mollac qui dépendait de la commanderie de Carentoir.
45. — Grand'Fontaine, hameau de la commune d'Hénanbihen (Côtes-d'Armor). En 1424,1e Temple de la Grant Fontaine dépendait de la Templerie près Montbran.
46. — Trévalot en Scaër (Finistère).
47. — Couébily, hameau de la commune de Plurien (Côtes-d'Armor) : en 1424, la tenue de Coaybily dépendait de la Templerie près Montbran.
48. — Port-à-la-Duc, commune de Pléhérel (Côtes-d'Armor).
49. — Serait-ce le manoir de Lesterizien, mentionné dans les aveux de l'Ordre de Saint-Jean, en Plozévot (Finistère) ?
50. — Vildé-Guingalan (Côtes-d'Armor).
51. — Kerhars, commune de Sainl-Gilles-les-Bois (Côtes-d'Armor), où le dictionnaire d'Ogé place la Templerie de Kerhénoret.
52. — M. Le Men propose Trébeurden (Côtes-d'Armor).
53. — La Nouaye (Ille-et-Vilaine). Ogé parle d'un ancien vivier situé dans cette commune qui avait dépendu, d'après la tradition, d'un prieuré de moines blancs.
4. — Le Temple Fougeray, commune de Saint-Alban (Côtes-d'Armor), dépendait, dès 1424, de la Templerie près Montbran.
55. — Saint-Carreuc (Côtes-d'Armor).
56. — Vildé-Bidon (Ille-et-Vilaine}. Le bailliage de Vildé-Bidon relevant de l'Hôpital de Dol faisait en dernier lieu partie du Temple de la Guerche.
57. — Même observation pour le bailliage de Lanhellain.
58. — Romillé (Ille-et-Vilaine) : on y remarque un hameau du Temple.
59. — Montfort (Illle-et-Vilaine) ; le bailliage de Montfort s'étendait au Bedée, Iffendic et Talensac et relevait de la Guerche.
60. — M. Longnon propose Plumaugat (Ille-et-Vilaine), où l'on trouve le moulin du Temple et la Templerie de Plumaugat.
61. — Au XIIIe siècle on trouve une famille Ménassac établie dans la paroisse de Erquy (Côtes-d'Armor).
62. — Callac (Côtes-d'Armor).
63. — Saint-Thélo (Côtes-d'Armor) : on y remarque le hameau de la Villeblanche.
64. — L'église Notre-Dame à Rennes.
65. — Cette aumône avait été faite par la comtesse Hermengarde, elle consistait en métairies qui avaient été possédées auparavant par le chapelain Hervé Mahaut, mère du comte, avait aussi donné ce qu'elle avaitdans la forêt de Rennes.
66. — Vitré (Ille-et-Vilaine).
67. — Châteaugiron (Ille-et-Vilaine).
68. — M. Le Men propose Langonnet (Morbihan).
69. — Hamon, évêque de Léon, 1157-1171.
70. — Geoffroi, évêque de Cornouailles, 1167.
71. — Rivalon, abbé de Sainte-Croix de Quemperlé, 1163-1186.
72. — Evenus, maître de l'Hôpital en Bretagne, figure dans les actes de 1162 a 1170.
73. — Renault Boterel, paraît encore dans un acte de 1184, voy. D. Morice, 1, col. 701.
74. — Guyomar, vicomte de Léon.
75. — On désigne ainsi deux frères jumeaux qui figurent dans des actes publiés par D. Morice, t. I, col. 635, 636, 663, 665, 698, 700 et 704 ; ils s'appelaient Richard et Alain et on les trouve encore après 1184. Ils étaient fils de Richard à qui Conan IV avait donné la villa Quitcken, en Tregunc. Voy. Hist, de l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé, p. 602.
76. — Nous retrouvons Henri Bertrand dans un acte de D. Morice, col. 636.
77. — Guillaume Ferron était maître des Templiers en Bretagne.
78. — Depuis le mot addunlur, il est évident que l'on a voulu authentiquer des mots qui avaient été ajoutés entre les lignes dans l'acte original.

Voir pour plus d'informations ce site : Annales de Bretagne