différents Cartulaires   Les différents Cartulaires   différents Cartulaires

Les cartulaires de certaines commanderies de france

Cartularium de Coudrie
1. — Introduction   2. — Actes

Maison du Temple de Coudrie
Département: Vendée, Arrondissement: Les Sables-d'Olonne, Canton: Beauvoir-sur-Mer - 85

Maison du Temple de Coudrie
Localisation: Maison du Temple de Coudrie

I. Vers 1130 (1)
Don de deux marcs d'argent sur le port de Beauvoir par Pierre I de la Garnache, du bois de la Crois Taniam par Brient de Commequiers et ses frères, de quarante-cinq sour de rente sur les moulins de Pornic et vingt sous sur la terre de Bouin par Garsire de Machecou, Béatrix sa femme et Arcot son fils. Tous ces seigneurs leguent en outre, lors de leur décès, leurs chevaux et leurs armes aux Templiers. Acquisition de la terre de la Prezeinenterie.
1. La charte-notice suivante prouve qu'il s'agit, dans celui-ci, de Pierre I de la Garnache, et que les dons rapportés ici furent faits à Hugues de Payens lui-même ; d'ou on conclut que la première est celle de l'établissement des Templiers à Coudrie, et qu'elle doit datée vers 1130. On doit se rappeler que l'institution des Templiers sortit, en 1118 ou 1119, de l'association de neuf Croisés, à la tête desquels était Hugues de Payens, de Champagne, qui devint le premier Grand Maître de l'Ordre.
En 1127, Hugues de Payens passa en Occident pour Obtenir du Saint-Siège la confirmation de son institut. Renvoyé au concile de Troyes, il en obtint, en 1128, la confirmation qu'il sollicitait. Aussitôt après, il parcourt une partie de la France, passa ensuite en Angleterre, puis en Espagne et en Italie ; et ayant, dans ses périgrinations, recruté de nombreux prosélytes et recueilli d'abondantes aumônes, il repassa en Terre-Sainte, où il mourut en 1136.


II. Environ de 1130 à 1178
Notice de plusieurs dons au Temple de Beauvoir: bois de la Croix Taniam, à FroidfondBien du Temple à Froidfond
Biens du Temple à Froidfond
, à l'Ile-d'Yeu, à Noirmoutiers à la GarnacheBien du Temple à La Garnache
Biens du Temple à La Garnache
, à SallertaineBien du Temple à Sallertaine
Biens du Temple à Sallertaine
, à Pont-HabertBien du Temple à Pont-Habert
Biens du Temple à Pont-Habert
, à Machceou (?), à BarbâtreBien du Temple à Barbâtre
Biens du Temple à Barbâtre
(Noirmoutiers) et à BouinBien du Temple à Bouin
Biens du Temple à Bouin
, faits par divers personnes aux Templiers, lors et à la suite de leur établissement à Coudrie.

III. Vers 1150
Transaction entre les Templiers et Guillaume Guerry au sujet de l'Amblardière.

IV. Vers 1150
Don de la terre de Boidan par Pierre Baron, avec réserve de certains droits féodaux et à des conditions particulières pour la culture du sol.

V. Vers 1166
Différend et transaction devant la cour des Templiers de Coudrie entre Pierre II de la Garnache et André Auchais.

VI. Vers 1166
Don de la Roncinière par Arbert Clerebaut.

VII. Vers 1166
Transaction entre les Templiers de Coudrie et les moines de l'Ile-Vhauvet, au sujet des terres de la Barie-Hymbert et de la Lamprementerie.

VIII. 1173
Accord entre Pierre II de la Garnache et les Templiers au sujet de la tenure de défunt André Auchais et autres différends existant entre eux.

IX. 1180
Don par Pierre III de la Garnache aux Templiers d'un emplacement pour construire des moulins près du port de Beauvoir.

X. Vers 1189
Don par Foulques de Coché de sa part dans les prés de Thomas de Frossay.
Notum sit omnibus tam presentibus quam futuris qnod Fulcho de Cocheio concessit in helemosinam Deo et militibus de Templo quiequid habebat in pratis Thome de Froceai, in manu domini Manni abbatis de Buzeio. Hujus reitestes sunt: idem abbas, Fulcho de Cocheio et uxor ejus, Bertramnus cellerarius de Buxeio, frater Mannus templarius, Giraudus Chavallem et alii multi. Ne autem aliquo temporum intervallo controversia nasceretur, dignum duximus rei veritatem litterarum memorie commendare et sigilli nostri impressione munire.
1. Mannus, abbé de Buzay, ne le devint qu'après 1179 et mourut en 1199. (Nova Gallia Christiana)

XI. 1200
Pierre III de la Garnache, surnommé le Meschins, avait donné aux Templiers Garin avec tous ses biens. Pierre IV de la Garnache confirme à Garin tous ses biens et en renouvelle le don aux Templiers.

XII. Vers 1200
Affranchissement de Richer Puscelot par Bernard de Machecou de tous devoirs autres que ceux d'estage et de métive. Les témoins sont Philippus d'Aiglant, Aimericus Cornilla, Petrus de Guler, Frater Albinus.

XIII Vers 1200
Dons de cens par André Chat, Guillaume Cthus, Guillaume Meschin et Maurice Oiet, et d'une charge de sel par Guillaume Maussion.

XIV. Vers 1200
Transaction entre les Templiers et la veuve de Mathieu Le Moine réclamant son douaire sur un don fait à ceux-ci par son marin défunt.

XV. Vers 1200
Don par Guillaume Cathus de vingt sous de cens sur La Rocherie.

XVI. 1202
Don de la terre des Noyers par Aimery de Brient avec réserve de la haute justice pour Olivier Rougé.

XVII. 1204
Transaction entre les Templiers et Agnès, soeur de Pierre Leevin, au sujet de la terre de Laurière.

XVIII. 1207
Don de Pierre le ferron et de la bourgeoisie qu'il avait acquise par son mariage avec Durontia la feronne, par Hugues de Thouars, seigneur de Montaigu, et Marguerite sa femme.

XIX. 1207
Transaction entre les Templiers et Archodius, seigneur de Rays, au sujet de la chaussée de Pornic.

XX. 1209
Don de 50 sous de rente annuelle par Pierre V de la Garnache, pour faire recevoir dans l'Ordre du Temple Aubin Gaudechel, son écuyer.

XXI. 24 juin 1210
Don par Pierre V de la Garnache d'Etienne Rousseau, avec son patrimoine et celui de Guillaume Rousseau, prêtre, son frère.

XXII. 1210
Confirmation par Garsire, seigneur de Rays, de la transaction faite autrefois entre les Templiers et Archodius son père, au sujet de la chaussée de Pornic.

XXIII. 1211
Accord entre les Templiers et la veuve du seigneur de Rays au sujet de certaine choses faisant partie de son douaire en la paroisse de Coueron.
Ad memoriam recordationis, tam presentium quam futurorum utili scripture commendo quod ego Bernardus, dominus Machecolli, pro remedio anime mee et parentum meorum lociusque generis mei, dono et coacedo libere et quiete fratribus milicie Templi et terre Jerosotimitane dona et possessiones que a me eisdem sunt data, vel olim ab antecessoribus meis, vel aliis aliquibus, in tota terra mea, quocumque modo dictis fratribus predonentur, in perpetuum eisdem assero habenda et in perpetuum possidenda. Actum est hoc apud Machecol, in mea magna camera, concedente hoc filio meo Raduipho de Machecol, anno Incarnationis dominice M. CC. XI, testibus Radulpho abbate de Buzeio, Petro abbate de Chauma, Willelmo de Malo Leone nobili viro, Willelmo de Clicheon, Vincente priore de Quinquenlavant, Petro Brunet sacerdote, Willelmo Guinart, G. Gobiel Willelmo de Sancto-Medardo, Johanne Bastart, Arveo Golart, fratre Martino templario tunc preceptore de Cosdria et multis aliis. Et ad majorem certitudinem, cartam istam munimine sigilli mei feci roborari.
1. Cartulaire des sires de Rays, Nº 110. Imprimé par M. Paul Marchegay à la suite de la table analytique du Cartulaire. Harcoet vivait encore en 1207, charte XIX ; les trois derniers arbitres agissent en même qualité en 1215, charte XXXV. Entre ces deux dates, celle de 1210, à laquelle on trouve la première mention de Garsire, fils d'Harcoet, doit être à peu de chose près celle de cette charte.

XXIV. 1211
Don des terre Lesimbaudière et de la Beraudière par Pierre de Saint-Vital.

XXV. 1212
Don de 50 sous de rente par Brient de Montaigu, seigneur de Commequiers.
1. Aquelques pages plus loin, cette charte était répétée avec le protocole suivant: Johannes Rigautus, vice-decanus Asianensis, omnibus qui presentes litteras viderent, salutem in Domino. Cuum inter dominum Brient Montis Acuti, ex una parte ; et frates Templi, ex altera, causa verteretur, tandem de pace tractatum est coram me et inter partes pax et compositio amicabilis intervenit, et presente litteras in testiminium conscribi feci et sigilii mei minimine roborari. Hec est autem continentia carte ejusdem Brient quam presentibus litteris voluit annotandam. Ego Brient [...] etc.

XXVI. 1212
Don de la Roncinière, de Fonte-Close et de la Gruetère, par Raoul, seigneur de Machecou, et du droit de sergentise sur ces terres par Jean Bastard.

XXVII. 1212
Confirmation par Raoul, seigneur de Machecou, de tous les dons faits par ces ancètres dans la seigneurie de Machecou aux Templiers.

XXVIII. 1212
Don par Guillaume d'Aspremont, seigneur de Rié et de Poiroux, de 20 sols de rente sur les hommes du Breuil-Renaud, et de deux habitants de Rié, Etienne Orson et Albin.

XXIX. 1212
Don d'un emplacement pour construire une maison à Riez, par Guillaume d'Apremont, seigneur de Riez.

XXX. 1212
Don d'une maison à Machecou par Guillaume de Clisson, seigneur de la Banaste.

XXXI. 1212
Confirmation de la charte précédente par Raoul, seigneur de Machecou, et Bernard son frère.

XXXII. 1212
Don des droits de seigneurie et de complant sur la vigne de la Sauzaie et d'une mine de fèves de rente à Barbastre, par Geoffroy Bertaud et Bocharde sa femme.

XXXIII. 3 septembre 1213
Remise aux hommes de la Garnache par Hugues de Thouars, seigneur de la Garnache, et Marguerite sa femme, de tous devoirs autres que ceux de cens et redevances territoriales.

XXXIV. Vers 1214
Don de dix sous de rente annuelle sur les cens de Touvois par Garsire, seigneur de Rays.

XXXV. 1215
Transaction entre les Templiers et les héritiers d'Arbert Moraut, chapelain de Touvois, au sujet de la terre de la Fenêtre.

XXXVI. 1216
Jugement ecclésiastique sur un différend entre les Templiers et le chapelain de la Limousinière.

XXXVII. 1216
Jugement ecclésiastique sur un différend entre les Templiers et les chapelains de Bornam et de Solome.

XXXVIII. 1216
Vente par Guillaume le Gascon de Chauvé et sa femme à Rouaud du Val, Templier, de tout ce qu'ils possédaient à Chauvé. Roaudo de Valle Militi Templi.

XXXIX. 1216
Don d'une terre, d'une vigne et d'un jardin par Geoffroy de Frosses.

XL. 1216
Transaction entre les Templiers et Jean des Villettes et Aline sa femme au sujet d'une terre et d'un pré aux Villettes.

XLI. 1216
Don de trente sous de rente sur le marais du Poirier et de droits seigneuriaux à Montdeserre, par Rainaud Fort.

XLII. 1216
Don par Guillaume, seigneur d'Aspremont, des droits qu'il avait sur un bourgeois, une aire et une aumône jadis faite par Robert d'Aspremont.

XLIII. 1216
Vente par Geoffroy du Gué au précepteur de Coudrie d'un repas annuel à l'Eschasserie et d'un couteau pour une rente de douze deniers.

XLIV. 1217
Don d'une rente de douze deniers sur la vigne de Pierre Chocot par Guillaume Meriet.

XLV. Mai 1217
Don d'un homme nommé Salomon, par Francechia, fille de Maurice de Montaigu, seigneur de Commequiers.
1. Cette charte, concernant le même objet que celle ci-dessous XLVII, donnée dans le même lieu, le même mois, est probablement de la même année, l'une devant être remise à Salomon, l'autre aux Templiers. Il y a lieu de supposer, dans la date de l'une ou de l'autre, une faute de copiste, chiffre des unités.

XLVI. 1217
Don de cinq sols de rente sur le fief de Bouin de Poiroux par Raoul de Moric, croisé.

XLVII. Mai 1218
Don d'un homme, nomme Salomon,par Francesche,fille de Maurice de Montaigu, seigneur de Commequiers.
1. Voyez la note de la charte XLV.

XLVIII. 1218
Don d'un homme, nommé P. Favre, par Hugues de Thouars, seigneur de la Garnache et de Palluau, et Marguerite sa femme.

XLIX. 1219
Don par Hylarie, femme d'Hervé Goulart, de tous les droits qu'elle avait sur André Benoit, Jean Gabart, Guillaume Parenteau, Aimery Bouchardeau, Geoffroy Gannardeau et Pierre Floceau, habitants de Coudrie.

L. 1220
échange entre les Templiers et Brient de Montaigu seigneur de Commequiers, ayant la garde de l'héritier d'Hylarie, dame de la Veerie.

LI. 1220
Transaction entre les Templiers et Hugues de Thouars, seigneur de Montaigu, et Marguerite sa femme, au sujet d'un don jadis fait par Petronillus de la Garnache.

LII. 1220
Connrmatiou par Maurice de Montaigu, seigneur de Commequiers, de tous les dons faits à l'Ordre du Temple par lui ou par ses ancêtres dans les paroisses de Commequiers, Soullans et Challans.

LIII. 15 décembre 1220
Reçu d'un anneau d'or orné d'une émeraude remis par les Templiers à Maurice Cathus.

LIV. 1221
Don par Charles Gorde du droit de pâturage dans la forêt de la Gordonnière pour les animaux du Temple de Coudrie.

LV. 1222
Transaction entre Hugues de Thouars, seigneur de la Garnache, et Etienne, précepteur du Temple de Coudrie, au sujet du droit de mesurage réclamé par les Templiers et leurs hommes.

LVI. 1224
Jugement ecclésiastique sur un différend entre le précepteur du Temple de Coudrie et Bernard Caracte au sujet de deux métairies en la paroisse de Vue.

LVII. 1225
Transaction entre les Templiers et Garsire, seigneur de Rays, au sujet des moulins de la chaussée de Pornic.

LVIII. 1230
Don de certaines choses à la Beliardère par Jean Beliart, seigneur de la Beliardère.

LIX. 1230
Don de 20 sous de rente sur le marais de la Girouère par Bienvenue, femme de Guillaume de Leigue.

LX. 1231
Don d'un demi-quartier de froment de rente sur la terre de la Trechouère par Rainaud Rotureau.

LXI. 1232
Transaction entre les Templiers et Olivier de Coché, seigneur de la Benaste, au sujet de la forêt de l'Oiselière, sur laquelle ils lui abandonnent tous leurs droits, par suite d'échanges.

LXII. 20 mars 1252
Engagement pris par le Maître des Templiers d'Aquitaine et Girard Chabot, Seigneur de Rays, de soumettre à l'arbitrage de l'abbé de Notre-Dame-la-Grande, de Poitiers, de tous leurs différends au sujet du Plesseis-Raffray.

LXIII. 27 aout 1254
Sentence rendue par suite de l'arbitrage de la charte LXII.
Sources: Louis de La Boutetière — Société des Archives Historiques du Poitou, Tome II. Poitiers 1873

 

Autres actes
1130
Pierre II de la Garnache, seigneur de la Garnache fut vers 1130 un des principaux fondateurs de la commanderie du Temple de Coudrie.
(Archives Historique du Poitou, tome II, page 153)

1130
Pierre III de la Garnache succéda à son père vers 1130, l'un de ses premiers actes fut de confirmer entre les mains du grand maître Hugues de Payen les libéralités faites à Coudrie par son père.

1141
Il assista, en 1141, avec Geoffroy de Châteaubriand et Hervé de Fougère, à la fondation de la commanderie du Temple de Nantes faite par Conan III
(Dom Maurice, tome I, colonne 583)

1159
En 1159, étant à Maillezais, il fit don à cette abbaye de la troisième partie des sèches que ses hommes recueillaient à Beauvoir et eut un démêlé en 1166 avec un certain André Auchais, au sujet de la terre des Landes. L'affaire fut portée devant la cour de Pont-Habert qui était aux Templiers, car André Auchais soutenait qu'il tenait cette terre des frères de Coudrie.
On fixa le prix moyennant cinq sous de redevance annuelle payables au seigneur de la Garnache, le jour de la foire de St-Gervais (11 juin), et ce seigneur en fit du reste don aux juges qui lui avaient donné gain de cause. Il assista, en 1168, à la donation faite au prieuré de la Roche-sur-Yon par Hugues, seigneur de ce lieu, de concert avec plusieurs autres chevaliers du Poitou, intervint avec son fils unique et héritier PIERRE qui suit, dans un jugement des Templiers en 1113, et mourut cette même année, entre le 25 mars et le 2 mai.
(Archives Historique du Poitou, tome II, page 162)

1180
En 1180, avec sa femme Agnès, son fils aîné PIERRE et son second fils CHALON ; il fit présent à la commanderie du Temple de Coudrie, entre les mains de Mathieu de la Benaste, précepteur de ce lieu, et de frère Imbert Boters, maître d'école de Poitiers, d'un emplacement pour y construire des moulins libres et affranchis de tous droits dans la circonscription du port de Beauvoir, près des salines d'Etienne Fromond, et ce moyennant 5 sous de cens annuel que les Templiers auraient à payer audit seigneur de la Garnache le jour de Noël.
(Archives Historique du Poitou, II, page 164)

1200
Quelques années plus tard, il abandonna aux Chevaliers du Temple de Coudrie un nommé Garin avec tous ses biens, ce qui est relaté tout au long dans une charte de 1200, scellée par son fils Pierre.
(Archives Historique du Poitou, II, page 165)

1200
En en 1200, il confirma en faveur des Templiers de Coudrie, plusieurs libéralités, entre autres celle de la donation d'un nommé Garin, déjà cédé par son père ; il en donna l'investiture en remettant entre les mains du précepteur de Coudrie, Pierre de Roerthai, un chandelier, tandis que son frère Chalon lui offrit des gants.
(Archives Historique du Poitou, II, page 166, 161)

1201
Pierre VI de la Garnache, seigneur de la Garnache, de Palluau, etc., cité par son père en 1201 était encore mineur à la mort de ce dernier, et en 1209 le vicomte de Thouars, « dans les mains duquel se trouve la terre de la Garnache », ratifia et confirma un don fait aux Templiers de Coudiie de 50 écus de rente annuelle, pour faire recevoir dans l'ordre du Temple Aubin Gaudechet, son écuyer.
(Archives Historique du Poitou, II, page 174)
L'année suivante, le 24 juin, Pierre donna, de sa propre autorité, au Temple de Coudrie Etienne Rousseau, avec son patrimoine et celui de Guillaume Rousseau, prêtre, son frère, et mourut peu de temps après, sans postérité.
(Archives Historique du Poitou, II, page 115)

1215
Aimery d'Escoubleau fut témoin en 1215 d'une donation faite aux Templiers par Thibault de Beaumont, seigneur de Bressuire.
(Archives de la Vienne H3 726)

1215
Pierre L'Evèque, Chevalier, seigneur de Sainte-Hermine, Bournezeau, etc., est connu par plusieurs chartes de 1215, 1224, faisant don aux templiers de Mauléon.
(Archives Historique du Poitou, I)

1218
Germond de Forges, fait donation de sa personne avec une partie de ses biens situés dans la châtellenie de Mauléon, en 1218, à l'ordre des Templiers, par acte passé à Accon (St-Jean-d'Acre), en présence de son neveu P. de Forges.
(Archives Historique du Poitou, I, page 89)

1218
Geoffroy de la Flocelière, paraît à Saint-Jean d'Acre en 1218.
(Archives Historique du Poitou, I, page 89)

1204
Guillaume de la Flocelière, Chevalier, vivant en 1204, fut témoin en 1218 d'un don fait par Germond de Forges aux Templiers de Mauléon (Archives Historique du Poitou, 1), et reçut du Vicomte de Thouars donation du four de Boupère en 1239.
(Ididem D. F. 8, a mis Geoffroy)

1235
Guillaume Gaultier, Chevalier, est cité dans une donation faite par Guillaume Sauvage, seigneur du Grand-Pin-Sauvage (Cugand, Vend.), et Catherine, sa femme, aux Templiers de la maison de Clisson. Ce Gauthier devait hommage audit Sauvage et une rente annuelle de 500 sols de service en 1235.
(Chronique par. de Luçon, tome II, page 569)

1237
Guillaume de Doué, Chevalier, seigneur de Pamplie et de Pugny, fit donation en 1237 aux Templiers de Mauléon du prieuré de Saint-Remy (Verrines, D.-S.), de diverses rentes à Germond.
(Archives de la Vienne H3 809)
Il fut en 1264 ambassadeur du Comte Alphonse de Poitou.

1395
Guillaume Farouau, chevalier de Saint-Jean, était commandeur de Clisson et de Sainte-Gemme en 1395, et lieutenant du prieur d'Aquitaine le 19 juin 1398, lorsqu'il ratifia un bail à rente de terres dépendant de la commanderie de Mauléon. Son sceau porte : S. F. G. Faruau.

1440
Guillaume Dreux, En 1440 et le 9 novembre 1450, il était sénéchal de la commanderie de Moulins. (Archives de la Vienne H3 703, les Baillargeaux)
C'est lui sans doute qui fit aveu au château de Loudun en 1448 pour la dîme de Tossay ? et des rentes à Nouzilly près Chalais.

1452
Françoise des Francs épousa Jean Séjourné ; ce dernier, agissant au nom de sa femme, eut contestation avec la commanderie d'Ansigny (Ensigné, D.-S.), à cause d'une rente de 5 sous due à ladite commanderie sur les cens, rentes et coutumes que levait ledit Séjourné au village de la Molene le 2 mars 1452. (Commanderie d'Ensigné)

1491
Pierre de Fougières, Ecuillé, seigneur des Forges, l'Ante-Fleurie, servit au ban du Poitou en 1491 et vendit avec son fils Charles, le 12 janvier 1511, tout le droit de dîme, justice et juridiction qu'ils avaient en la commanderie et village de Champthouars pour le prix de sept-vingts livres à Jean Mollet, Ecuillé, seigneur de Pellebuzon.

1511
1511, tout le droit de dîme, justice et juridiction qu'ils avaient en la commanderie et village de Champthouars pour le prix de vingts-sept livres à Jean Mollet, Ecuillé, seigneur de Pellebuzon.

1579
Jacques des Francs, Ecuillé, seigneur de la Bretonnière, la Vergnaudière, etc., rendit aveu de la Bretonnière au seigneur de Rouilly, le 16 juin 1579, fit accord, le 1er mai 1583, avec son frère Louis, qui se destinait à l'ordre de Malte et s'obligea à faire tous les frais de sa réception et a lui fournir une pension annuelle de 30 écus, jusqu'à ce qu'il fût pourvu d'une commanderie, en conséquence de quoi ledit Louis se désista en sa faveur de tous les droits qu'il pouvait avoir dans les successions de ses père et mère.
(Pièce originale, 1237, dossier 27671)

1710
FROTIER Guerche, la visite de la commanderie de la Feuillée en Basse-Bretagne..., il devint commandeur de l'ancien temple d'Angers en 1710, fut capitaine le 23 janvier 1713.
Sources: Beauchet-Filleau, Joseph. Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou. Tome troisième. Poitiers 1905 - Bnf

 

Coudrie
En 1827, fut réunie à la commune de Challans
Commune supprimée par réunion à celle de Challans, par ordonnance royale du 11 juillet 1827

1130, D'après : DELHOMMEAU, Louis. Eglises de Vendée : vocables, titulaires et liste des documents relatifs à leur construction et à leurs travaux du XIe siècle à nos jours. 2000-2001. 2 vol. (224-232 p.) [Arch. dép. Vendée, BIB MEM 615/1-2]

Commanderie, Ordre du Temple (Templiers) (1130-1797)
Les dates extrêmes proposées sont tirées des recherches et analyses de documents effectuées par l'abbé Louis Delhommeau (Archives départementales de Vendée, Fichier historique du diocèse de Luçon)

Fondée en 1130, cette commanderie est la plus ancienne commanderie de templiers de la région, elle appartiendra aux Hospitaliers, puis aux ordres de Rhodes et Malte.
Son église, légèrement remanié est typique des constructions de temple de l'époque, sur un plan rectangulaire, avec chevet plat et épais contreforts.
Sources: Dictionnaire Historique des communes de Vendée

Les Cartulaires visités 345482 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.