différents Cartulaires   Les différents Cartulaires   différents Cartulaires

Les cartulaires de certaines commanderies de france

Menu général

 

Divers actes du comté de Champagne et de Brie
Hugues se fit templier, en 1125, et en entrant dans cet ordre, il abandonna tous ses fiefs à son suzerain et neveu Thibaut II, fils et héritier d'Etienne-Henri au détriment du fils issu de son mariage avec Elisabeth de Bourgogne, et qu'il avait refusé de reconnaître.

Même en admettant la légitimité d'Eudes de Champlitte (c'était le nom du fils de Hugues), on doit avouer que Thibaut II pouvait avoir quelques droits sur le comté de Troyes qui avait appartenu à Thibaut Ier, leur aïeul commun, à titre héréditaire ; mais pour ce qui était des comtés de Bar-sur-Aube et de Vitry, cette excuse était inacceptable, car Thibaut Ier ne s'en était emparé que du chef de sa seconde femme, Alix, mère de Hugues et belle-mère d'Etienne-Henri, issu d'un premier mariage de Thibaut Ier. Aussi, dans la guerre que Thibaut II eut à soutenir contre le roi Louis VII, ce dernier s'étant emparé de Vitry, le donna à Eudes de Champlitte.
Pages 54-55


Payns, village du doyenné de Troyes, était au commencement du XIIe siècle une seigneurie possédée par Hugues de Payns, qui figure comme témoin dans une charte du comte Hugues pour l'abbaye de Saint-Loup de Troyes ; cette charte date au plus tard de 1100 (2).
1. Cartulaire des actes, n° 485.

Depuis, ce seigneur fonda l'ordre du Temple, dans lequel le comte Hugues de Troyes entra après avoir fait cession de ses états à son neveu Thibaut II (1125) (3).
3. D'Arbois de Jubainville, II, 409.

En fondant cet ordre, Hugues de Payns avait peut-être fait abandon de ses biens à son suzerain, car peu de temps après, Payns figure comme siége d'une châtellenie de nos comtes (4), titre qu'il conserva.
4. Ibidem, II, 136-138.
Page 83

Manesier de Colummes, liges de II fiez et garde. La forz meson de Colummes et le repeire de Corrijer et la vigne de Saint-Pierre de laquele li Templier tienent la moitié qu'il aquistrent au tans de ce conte.
Engenoufes deu Maisnil, II mois de garde. A Trefous (Tréfols) et à la vile laquele est dite Chenex ; li Templiers la tiennent.
(Sans date)
Page 185

En 1214, Adam de Tachy vendit aux Templiers de Provins ce qu'il possédait au minage de cette ville. (Bibliothèque de l'Ecole des chartes, 4e série, IV, 188)
Page 250

La femme d'Anseau de Garlande figurant parmi les vassaux des châtellenies de Provins et de Vitry, dans les parties de notre registre qui ne datent que de 1201 environ, nous nous croyons autorisé à la considérer comme la veuve de cette Anseau ou Anselme de Garlande qui de concert avec Gui de Garlande demanda en 1166 à être mis en possession des biens de Hugues de Posscsse. Cette demande soumise à la cour du comte de Champagne fut provisoirement rejetée.
(Cartulaire des actes, n° 147)
Nous le retrouvons en 1185 stipulant sur un procès pendant entre les Templiers une part, Béroard de Possesse et Henri son fils de l'autre.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I. 405)
Page 252

Abo de Pleurs est témoin en 1164 une donation faite aux Templiers de Provin par Jean de Pleurs.
(Bibliothèque de l'Ecole des chartes, IVe série, 186)
Page 255

Boson de Bussy et ses frères, Guy et Ory, abandonnèrent, en 1161, leurs pretentions sur le moulin de Bouy appartenant aux Templiers.
(Bibliothèque de l'Ecole de Chartes 4e série, IV, 187)
Clarenbaut de Bausi, Clarenbaud de Bouzy est témoin d'une donation aux Templiers de la Neuville par Renard Ier de Dampierre.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 402)
Page 258

Fouchier de Pantecoste, en 1171, Fouchier de Pentecôte figure parmi les bienfaiteurs des Templiers de Provins, il était vassal de Pierre Bristaud.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, IV° s., IV, 187)
Fromont de Plaicrre, Fromond de Pleurs figure, en 1164, comme témoin d'une donation faite aux Templiers de Provins par Jean de Pleurs.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, IVe série, IV, 186)
Page 263

Dampierre et de Giraume de Soaïn, est témoin de chartes de donations faites par Renard Ier de Dampierre aux Templiers ; une porte la date de 1191.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 403 et 409)
Page 264

Gauchier d'Etrepy est témoin d'une donation faite aux Templiers par Miles de Châlons, en 1185
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 405)
Page 265

Germond-le-Gras de Mareuil étant en désaccord avec les Templiers de La Neuville au sujet de la seigneurie de ce village, s'arrangea avec eux.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 400)
En 1188, Germond-le-Gras de Mareuil, donna aux Templiers le village de Dampierre, dit depuis au-Temple. Il n'avait pas d'enfants et cette donation fut approuvée par son frère Guy, par la femme de celui-ci et par Dude, son neveu.
(Edouard de Bathélemy, diocèse ancien de Chalons, I, 406)
Page 268

Guarin Malfillatre, Guérin était mort en 1164, car une charte de 1164 constate la vente faite aux Templiers de Provins par Manassés, prévôt de l'église Saint-Etienne de Troyes, de sa terre sise à Barbonne.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 4e série, IV, 186)
Gui de Buissi, Guy de Bussy abandonna en 1164 ainsi que ses frères Boson et Ory ses prétentions sur le moulin de Bouy possédé par les Templiers.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes IVe série, IV, 187)
Page 272

Gui de Germeignon ou de Germenon, Guy est cité avec son frère Adam en 1180. En 1185, il donne son consentement à une donation faite aux Templiers par Milon de Châlons.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 405)
Page 273

En 1188, Gui de Maroil, Guy de Mareuil, frère de Germond le Gras, sa femme et Dude, neveu de Germond, approuvèrent la donation, qu'il fit aux Templiers, du village de Dampierre.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 406)
Page 274

Nous voyons Guilliaume de Damperre pour la première fois en 1133, approuvant, à la suite de son père Guy, de sa mère Helvide et de son frère Anseric, une donation faite aux Templiers de Provins, par André de Baudement.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 4e série, IV, 186)
Page 278

Henri Britaus était sans doute fils de Pierre Bristaud, vicomte de Provins. Il fit, en 1193, de concert avec sa mère, Héloïse, dame de Nangis et vicomtesse de Provins, donation de différents biens situés dans cette ville aux Templiers qui y établirent une commanderie.
(Bourquelot, Histoire de Provins, I, 139)
Page 280

Henri de Chenigi, Henri de Chennegy, en 1218, il partit pour la Terre-Sainte, confiant aux Templiers la garde de ses terres de Fontaine-Saint-Georges et de Saint-Mesmin. Il était marié à cette époque. Sa femme se nommait Emeline.
(Catulaire, n° 1150)
Page 281

Hue de Choolli, 2738. Un Hugues de Chouilly est témoin d'une charte de l'évêque de Châlons en 1187.
(Edouard de Bathélemy, Diocèse ancien de Chalons, I, 357)
En 1190, Hugues et Bénigne de Chouilly donnèrent leur consentement à une donation faite aux Templiers de la Neuville par Guy et Eudes, leurs frères.
(Edouard de Bathélemy, Diocèse ancien de Chalons, I, 407)
Mais nous n'osons assurer que cet Hugues fut le même que le vassal d'Henri Ier. Ce vassal serait plutôt un autre Hugues dont l'anniversaire se céléen 1188 dans l'église de Dricourt
(Archives administratives de Reims, I, 410)
Page 283

Hue d'Esparnai. En 1150, Hugues d'Epernay s'associa à Marc de Pleurs et à Marsimille, soeur de Marc, pour une donation faite aux Templiers de la Neuville.
(Edouard de Bathélemy, Diocèse ancien de Chalons, I, 397)
Page 283

Jean, sénéchal de l'évêché de Châlons, est témoin d'une donation faite aux Templiers par Milon de Châlons en 1185.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 405)
En 1219, Hugues de Porte-Marne, de concert avec son fils Guyot, il donne aux Templiers de la Neuville une maison située près de l'église de Saint-Michel, vers Fagnières.
(Edouard de Bathélemy, Diocèse ancien de Chalons, I, 411)
Page 285

Geoffroy de Blacy, en 1188, il approuve, avec sa femme Ermengarde, une donation faite aux Templiers par Germond le Gras de Mareuil.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 406)
Page 291

Macaire de Châlons, en 1185, il est témoin de la donation faite aux Templiers, par Milon de Châlons.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 805)
Page 294

Marque de Plaierre, Marc de Pleurs est témoin en 1183 d'une donation faite aux Templiers de Provins, par Lieteri de Baudement.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, IVe série, IV, 185)
Page 296

Miles de Chaalons, Un Milon de Châlons, en 1185, il donna aux Templiers de la Neuville, du consentement de sa mère et de sa femme, un muid moitié seigle et moitié avoine à prendre sur le même moulin de Livry. Girard, son fils, prit part à cette donation.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 405)
Page 298

Ourri de Buissi, Ory de Bussy et sa femme Comtesse donnèrent leur consentement à la donation du moulin de Bouy faite aux Templiers de La Neuville par Guy de Bussy, père de Comtesse, de 1133 à 1142.
(Edouard de Bathélemy, Diocèse ancien de Chalon, I, 396)
Il paraît avoir contesté plus tard cette possession aux Templiers, car une charte de 1164 constate son désistement ainsi que celui de Boson et de Guy de Bussy, ses frères.
(Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, IV, IV, 187)
Page 304

En 1184, Pierre de Bourcq donna un de ses serfs, Aubert de Bourcq, aux Templiers de la Neuville.
(Edouard de Bathélemy, Diocèse ancien de Chalons, I, 404)
En 1171, Pierre Bristaud, vicomte de Provins, abandonna aux Templiers ses droits sur une maison de Provins, et était mort en 1184.
(d'A. de Janville, III, 147)
La femme de Pierre de Cornillon, Gille est nommée dans une charte de 1221, où l'évêque de Meaux constate un échange fait entre les Templiers de Coulommiers et Pierre de Cornillon.
(D. T. D., Histoire de l'Evêcher de Meaux, II, 112)
Page 307

En 1194, Pierre de Touquin, cède aux Templiers, moyennant une rente de grains, son moulin à l'entrée du château de Coulommiers.
(Cartulaire les actes, n° 427)
Page 309

Richard Flael donna son consentement à la donation que Roger Flael, son oncle, fit aux Templiers de tout ce qu'il possédait à Noirlieu, en entrant dans leur ordre, en 1177.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 404)
Vers le même temps, il est témoin d'une donation faite aux Templiers, par Renard Ier de Dampierre.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 403)
Page 316

Simon de Pontion, en 1191, Simon de Ponthion fut témoin d'une donan que Renard Ier de Dampierre à son lit mort fit aux Templiers. Il le fut aussi d'une charte postérieure de Renard II, relative à ce fait.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 409)
Vers le même temps, il est témoin d'une donation faite aux Templiers, par Renard Ier de Dampierre.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 403)
Page 321

Thomas de Fresnières, Thomas, seigneur de Fagnières, était fils d'Hugues Le Bègue et d'Elisabeth.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 334)
De sa femme Pentecôte, il eut cinq enfants : Jean, chanoine de Chalons ; Thomas, chevalier ; Jacques, Guy et Sibylle, femme d'Engenoul, qui approuvèrent tous, en mai 1235, une vente faite par leur père aux Templiers de la Neuville.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 414)
Page 322

Le sire de Possesse, également seigneur de Tournant, en 1217, il approuva, de concert avec Alix, sa seconde femme, les donations faites aux Templiers par Herbert Chapel.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, II, 199)
Page 332

Le sire de Possesse, également seigneur de Tournant, en 1223, il conclut une transaction avec les Templiers et leur fait de nouvelles concessions.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 412)
En 1228, il se porte caution que Thibaut se soumettra à la décision des arbitres de sa contestation avec les Templiers.
(Cartulaire des actes, n° 1863)
Page 333

Le vidame ou vis-sire de Chaalons, Eustache de Bazoches, vidame en 1161, En 1163, Eustache, fils de Hugues Ier, donna aux Templiers de la Neuville, un de ses serfs, Raoul, fils de Julien.
(Edouard de Barthélemy, Diocèse ancien de Chalons-sur-Marne, I, 404)
Page 335
Sources: Longnon, Auguste. Livre des vassaux du comté de Champagne et de Brie (1172-1222), publié d'après le manuscrit unique des Archives de l'Empire. Paris 1869 - Bnf

Les Cartulaires visités 404718 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.